Forum annexe officieux du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesRomeConnexion

Partagez | 
 

 Entretien avec le père Lingus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lingus

avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Entretien avec le père Lingus   Jeu 6 Nov - 14:24

Cela faisait plusieurs mois que Lingus n'avait pas mis les pieds dans le palais archiépiscopal mais au lieu de se diriger vers sa cellule pour y retrouver ses chères études, il se rendit directement dans le bureau de l'évêque.

A l'aide de son bâton de pèlerin qui lui était désormais indispensable pour se mouvoir, il frappa quelques coups secs à la porte.



Monseigneur!

C'est le père Lingus, vous souhaitiez me voir il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M4DBORIS
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Entretien avec le père Lingus   Jeu 6 Nov - 18:17

L'Evesque d'Autun souriait...oui, il attendait le Père Lingus, en effet...il avait beaucoup de choses à lui demander...

Ahh, fort bien Père Lingus, je voulais effectivement vous voir.
Puisque vous êtes enfin rentré, nous allons pouvoir parler de ce qui vous est arrivé...enfin, plus précisément des causes de cet "incident".

Je vous en prie, prenez un siège.


L'Evesque indiquât de la main le siège au curé de Chalon

Bien, ne tournons pas autour du pot, je n'ai pas le temps pour cela.

Je suis au courant de vostre agression par le duc de Bourgogne et son armée.
J'ai rapidement demandé un entretien avec lui pour lui demander des comptes.

Le Duc Asdrubaelvect m'a alors raconté une histoire très intéressante...il m'a affirmé que vous aviez, par le passé participé à la prise du Château de Dijon.
Il m'a expliqué que c'était la raison de vostre incorporation dans la liste rouge du Duché de Bourgogne.

Quand je vous ai rencontré à Moulin, j'étais loin d'ignorer pareil histoires...et je doute que les Moulinois en aient eu vent.
Sauf qu'en revenant en Bourgogne, vous êtes tombé sur l'armée qui elle, n'avait pas oublié...
Vous êtiez sur liste rouge, l'armée vous a reconnu, elle vous a massacré.

Père Lingus, dîtes moi la vérité sur cette affaire...donnez moi vostre version des faits.

Avez vous oui ou non menti à vostre Evesque par omission, en négligeant de l'informer sur pareil passif ?
Avez vous oui ou non participé à la prise du chateau de Dijon, accompagnant ainsi les hérétiques du Lion de Juda ?


Le regard de l'Evesque était dur, il ne supportait pas le mensonge et la tromperie...et il avait plusieurs témoignages à charge contre le curé de Chalon.
Il attendait ses explications...il attendait pour juger si ce curé était digne ou non de poursuivre sa mission de guide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lingus

avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: Entretien avec le père Lingus   Ven 7 Nov - 5:18

Lingus entra à l'invitation de l'évêque et s'assit dans le siège qu'il lui désignait.

Il ne s'était pas attendu à une entrée en matière si brusque.
Non pas que leurs rapports furent particulièrement amicaux mais il relevait tout juste de ses graves blessures et s'était empressé de venir dès qu'il avait put marcher plus de quelques pas.
Il avait espéré quelques questions sur sa santé, un mot de réconfort. Mais non.
Il répondit donc sans perdre de temps en politesses.



Je vais vous parler très franchement, il fut un temps dans ma jeunesse où j'ai brigandé pour survivre... par cupidité aussi.

A l'époque dont vous me parlez, je rôdais du côté de la Bourgogne.
J'y ai détroussé une femme de plus de mille écus, mon plus beau coup, de quoi me mettre à l'abri du besoin pour le restant de mes jours.

Mais je n'avais pas même eu le temps d'en profiter car j'ai été à mon tour victime d'un arracheur de bourse. Comme je résistais, il m'a rossé et j'ai échoué, agonisant, à Chalon si ma mémoire est bonne.
Je ne pouvais reprendre la route immédiatement et je suis donc resté quelques temps dans la ville malgré les affiches à mon effigie.

Quelqu'un m'a dénoncé auprès de la maréchaussé et on m'a conduit au tribunal de Dijon où j'allais être jugé pour un larcin dont j'avais moi-même été dépossédé!


Le curé reprit son souffle et continua son histoire, les yeux dans le vague comme s'il revivait la scène.


Je m'en souviens très bien car c'est à compter de ce jour que j'ai commencé à entendre la voix de Dieu.

Les rires gras des soldats fusent tandis qu'ils tirent violemment sur mes lourdes chaînes.
Au loin, l'imposante silhouette du palais de justice se découpe sur fond de ciel rougeoyant.

Une geôle sombre et crasseuse.
Des rats comme seuls compagnons... comme seul repas parfois.
Et la voix du Très-Haut que je ne parviens pas encore à comprendre.



Lingus marqua une pause, son regard trahissait son exaltation. Puis il se ressaisit soudain.


Un matin froid et humide, je fus tiré du sommeil alors que le jour pointait à peine.
Des cris, des bruits de lutte semblaient provenir du mur d'enceinte.
En quelques minutes, l'effervescence avait gagné toute la prison.

Des soldats affolés couraient en tous sens, une fourmillière sur laquelle on aurait marché!
Certains tentaient de se battre, la pluspart fuyaient lâchement.

Leur résistance ne fut que de courte durée et rapidement un groupe de brigands pénètra dans le bâtiment et ouvrit les cellules sous les hourras des prisonniers.
Ils traînaient derrière eux, enchaînés les uns aux autres, les membres du conseil ducal ainsi que le juge qui présidait hier encore le tribunal bourguignon.

Me voilà libre mais la nouvelle de la révolte s'était déjà propagée dans toute la région et les troupes affluaient vers Dijon pour la reprendre.
Je me doutais que les armées que je n'allais pas manquer de croiser en quittant la capitale seraient bien contentes d'avoir un peu d'entrainement sur la route!

J'ai donc proposé mes services pour défendre le château mais les forces semblaient un peu désorganisées et les chefs dépassées par les évènements.
On me répondit qu'on n'aura besoin de moi que le lendemain, j'avais la sensation de gêner...

J'ai attendu quelques jours sans me manifester et les soldats ont finalement repris le chateau dans un ultime assaut que n'ont pu contenir les révoltés.



Il ajouta sur un ton ironique.


Voici donc comment j'ai participé à la prise de Dijon.

Et si j'ai menti par omission, je ne crois pas me souvenir que vous m'ayez jamais demandé de vous parler de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lingus

avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: Entretien avec le père Lingus   Mar 11 Nov - 3:02

L'évêque demeurait sans voix de puis un bon moment, Lingus espéra ne pas l'avoir endormi ou que le choc n'eut été trop fort.

Il attendit patiemment que ses paroles aient fait leur effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M4DBORIS
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Entretien avec le père Lingus   Mar 11 Nov - 13:23

L'Evesque d'Autun avait écouté patiemment le curé de Chalon...son histoire de brigandage successif, son histoire avec la prise de chateau...

...quand enfin il conluât par


Et si j'ai menti par omission, je ne crois pas me souvenir que vous m'ayez jamais demandé de vous parler de moi.

Cette critique a peine dissimulée fît réagir le prélat au quart de tour...bientôt, ça allait être sa faute si un ancien brigand avait caché son secret, n'avait pas pris la peine de se confesser...et n'avait même pas fait pénitence pour les crimes passés...

Pardon ?

M4DBORIS avait un regard dur, lui qui prônait la sincérité, il avait en face de lui un bien mauvais exemple...

Alors que les choses soient bien claires Père Lingus, s'il y a un fautif dans cette affaire, c'est vous et vous seul.
Si vous vous êtes fait attaqué par l'armée la dernière fois, c'est vostre faute.
N'essayez pas de me prouver le contraire, j'en ai assez entendu !

Quand vous avez demandé à devenir curé, il était de vostre devoir de confesser vos péchés passés. Vous êtes bien le seul à savoir, avec le Très Haut, si pénitence a été faite ou non.
Vous avez abusé de ma confiance et cela n'est vraiment pas quelquechose dont vous pouvez être fier.

Si vous vous étiez confessé à moi dès le début, vous auriez bien sûr eût à faire une pénitence...mais une fois vos péchés pardonnés, j'aurais œuvré de mon côté pour l'abandon des charges temporelles...et jamais l'armée ne vous serait tombé dessus.

En me cachant ainsi la vérité, vous avez pris un risque considérable et malheureusement pour vous, vous avez perdu.

Ensuite, j'ai appris que vous vouliez porter plainte contre le Duché ? En cela, je m'y oppose formellement.
Que les choses soient bien claires père Lingus, vostre statut de prêtre ne vous met pas au dessus de la loi et si vous persistez à vouloir déstabiliser le duché, je prendrai des sanctions disciplinaires à vostre égard.

L'Eglise a des valeurs de Pardon qu'il vous faut appliquer...je vais moi même devoir vous pardonner.

Vous avez donné, en dissimulant à vostre Evesque vos crimes, une bien mauvaise image de l'Eglise Aristotélicienne.
Vous êtes curé et à ce titre, vous devriez donner un bien meilleur exemple à vos ouailles...comme leur apprendre les vertus de la confession.

Je vous demande de venir en gargote, à la cathédrale, pour que vous vous confessiez devant Dieu.
J'écouterai vostre confession et une fois faîte, vous pourrez retourner guider les chalonnais.

Une fois vostre faute pardonnée, je parlerai au Duc et vous pourrez à nouveau circuler en toute sécurité sur les terres de Bourgogne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lingus

avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: Entretien avec le père Lingus   Mar 11 Nov - 14:57

Comme vous le dites fort justement Monseigneur, je suis le seul avec le Très-Haut à savoir si pénitence a été faite.
Je ne vous ai pas confessé mon passé et les actes qui l'entâchent mais cela ne signifie nullement que je ne les regrette pas.

J'ai confessé mes péchés à notre Créateur car seul Son pardon importe au vrai croyant. J'ai cherché non pas à racheter mes fautes, car je crois cela impossible, mais à les compenser par une conduite exemplaire.

C'est pour cela que je me suis engagé sur la voie de la prêtrise, pour guider les gens loin des chemins que j'ai moi-même emprunté.

Ainsi, à quoi bon se confesser auprès d'un homme quand le Tout-Puissant est sage et omniscient?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M4DBORIS
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Entretien avec le père Lingus   Mar 11 Nov - 17:27

C'est ainsi Père Lingus.

Le pécheur doit se confesser au prêtre, faire pénitence, pour ensuite se voir pardonné.
Ne remettez pas en doute les procédures qui sont nostres et que vous devriez connaitre.

Vous engager dans la prêtrise n'est pas une pénitence mais une vocation...et vostre confession aurait dû avoir lieu avant vostre nomination en tant que curé.

Je vous le rappel, vous êtes censé être un exemple pour tous...quel exemple donnez vous si vous ne faite pas repentance avec humilité et sincérité.
Quel exemple donnez vous aux fidèles s'ils ont l'impression qu'un bandit peut s'en sortir en se cachant sous une robe.

Non, la religion, ce n'est pas cela.
Vous dites avoir demandé pardon au Très Haut, je le veux bien...mais sachez qu'il faut aussi le montrer, en arborant par exemple un habit de pécheur ou en faisant un pèlerinage, selon l'avis du confesseur.

Je vous le répète, je vous attends à la cathédrale pour que nous puissions absoudre vos péchés et repartir d'un bon pied.
Après, ce passé qui vous colle sera oublié, vostre nouvelle vie commencera...un peu tard, cartes, mais l'essentiel étant de tourner la page.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lingus

avatar

Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 25/05/2008

MessageSujet: Re: Entretien avec le père Lingus   Mar 11 Nov - 17:50

Le père Lingus répéta les derniers mots de l'évêque.


Tourner la page...


S'il était une chose sur laquelle il s'accordait avec son supérieur, c'était bien celle-là.
Du changement était à prévoir, il allait tourner la page, ouvrir un nouveau livre même!

Il garda cependant ces réflexions pour lui-même et se contenta de se lever pour faire une rapide révérence.



Si tels sont vos ordres Monseigneur, je me rends de ce pas à la cathédrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
M4DBORIS
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
avatar

Nombre de messages : 638
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Entretien avec le père Lingus   Dim 16 Nov - 12:57

Bien, la discussion est donc close.

Rendez vous là bas Père Lingus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entretien avec le père Lingus   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien avec le père Lingus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entretien avec le père Lingus
» demande d'entretien avec le conseil
» [RP] Entretien avec le consul Martin_tamarre
» Entretien avec le diable ( PV J.Lennon)
» Entretien avec un Community manager sur le chat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province Ecclésiastique de Lyon :: PALAIS ARCHIEPISCOPAL - Bâtiment principal :: Bureau de l'Evêque d'Autun-
Sauter vers: