Forum annexe officieux du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesRomeConnexion

Partagez | 
 

 Demande de pastorale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elina.

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Demande de pastorale.   Sam 16 Juil - 17:59

Après avoir échangé une missives avec frère peccatore, La brunette se rendit à la province ecclésiastique de Lyon, comme il le lui avait indiqué.
Il était temps à présent pour elle d'entrée dans la communauté des fidèles.


Bonjour, je suis Hellina-Rose d'Acoma, habitante de lyon.
Je souhaite avoir l'honneur de recevoir le sacrément du baptême, et frère Peccatore ma indiqué de venir en ces lieux.


Elle sourit doucement, attendent une réponse. Elle ne savait la marche à suivre, seulement qu'il lui faudrait une initiation qui était la Pastorale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peccatore

avatar

Nombre de messages : 94
Diocèse : Lyon
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Demande de pastorale.   Sam 16 Juil - 18:56

Le garde à qui Elina s'était présentée la mena jusqu'au Curé de Lyon, qui sourit en la voyant et dit :

Bonjour ma soeur, bienvenue en ce lieu !


Et, lui montrant une chaise dans le bureau, il poursuit :

Assieds-toi, je t'en prie.

Comme je te le disais par courrier, avant de recevoir le sacrement du baptême, je vais t'enseigner la pastorale. Elle se compose de six étapes, qui sont six leçons, sur lesquelles, la plupart du temps, des questions te seront posées pour vérifier ta bonne compréhension des enseignements des textes.
Les leçons portent sur les Vertus, la Spiritualité, la Profession de Foi, le Droit Canon, la Vita de Christos et les Engagements du Baptisé.

Si tu es prête, je t'invite à commencer par la première leçon.


Et le clerc lui tendit un parchemin :

Citation :
Partie 1 : Les Vertus
Ces cours ont été réalisé à Rome par le Vice-Préfet à l'Enseignement, le Père Abbé Zabouvski.

L'objectif de tout aristotélicien pour sa vie terrestre est d'atteindre le soleil, le paradis. Tel que nous l'a enseigné Aristote, un des prophètes de la religion aristotélicienne, le Très-Haut, Dieu, a donné l'esprit à l'humain pour que celui-ci soit capable, à l'instar des animaux, de distinguer le bien du mal. C'est cette capacité à distinguer le bien du mal qui nous permet de vivre la vie vertueuse qui nous permettera de rejoindre le soleil. Toutefois, une autre créature de la création, la Créature Sans Nom, jalouse de ne pas avoir été choisie pour être la préférée de Dieu, voue son existence à pervertir l'homme par les vices et à l'éloigner du soleil pour l'emmener sur la lune, en enfer. Tout aristotélicien voulant éviter la lune se doit de connaitre les vertus, et leurs contraires, que voici :


L'amitié qui consiste à se préocupper des autres, à avoir de l'empathie et à faire preuve de charité. L'amitié est ce qui lie tous les aristotéliciens. Par l'amitié, le croyant aide ainsi ses frères sur le chemin de la vertu. l'amitié est aussi entraide, réciprocité des rapports sociaux, amour du prochain, etc... L'avarice, son contraire, consiste à ne se préoccuper que de soit et elle n'a d'égal que le mépris de l'autre.

La conservation qui consiste à oeuvrer à sa survie. La conservation est la conscience de ses besoins premiers en nourriture, en eau, en sommeil. En d'autres mots, la conservation est la faculté de se contenter de ce que l'on a de besoin. Le contraire de la conservation est la gourmandise, qui consiste à n'être jamais satisfait de ce que l'on a, à toujours vouloir plus, ce qui ne peut que pénaliser les autres qui vont venir à manquer. La gourmandise se résume à l'abus de plaisir.

Le don de soi qui est la capacité de se sacrifier pour le bien d'autrui, que ce soit pour le reste de l'amitié aristotélicienne ou pour la société laïque, la république. Ce sacrifice est la conscience de la vie en communauté. Comme nous l'a aussi enseigné Arisote, le bon aristotélicien est celui qui aide son prochain en participant à la vie de sa ville. À l'opposé du don de soi se trouve l'orgeuil, qui consiste à croire que seul nous pouvons nous élever au dessus de tous et d'atteindre le statut de divin.

La tempérance qui est la capacité du croyant à se modérer et à faire preuve de compréhension. Cette vertue est primordial dans la mesure ou elle est complémentaire des autres. La tempérance consiste aussi en l'acceptation de sa condition. Son contraire est la colère, qui est le vice de celui qui s’abandonne à la haine de l’autre, ou qui de toutes ses forces tente de lutter contre sa condition.

La justice est la faculté de l’être à faire preuve de magnanimité, à reconnaître la valeur de l’autre, à identifier l’intérêt d’autrui. A la justice correspond l’envie, qui est le vice de celui qui désire bénéficier des justes récompenses attribuées à autrui, ou de celui qui convoite les biens ou le bonheur de son semblable.

Le plaisir est la faculté qu’a l’homme d’œuvrer à réunir les conditions de son propre bonheur. Elle est la conscience de soi, de son corps, de son âme, et des besoins de ceux-ci pour rendre son existence heureuse et facile. Au plaisir correspond l’acédie, qui est le vice de celui qui entre en dépression spirituelle, qui reste passif, qui n’a plus goût à la vie, et qui ignore sa propre satisfaction.

La conviction est l’espérance en un avenir plein de promesses. Elle est plus largement la conscience des besoins et des intérêts futurs de la communauté des croyants, des nécessités de la conservation de l’espèce (donc de la reproduction). A la foi correspond la luxure, qui est le vice de celui qui se complaît dans l’abus des choses de la chair et dans le nihilisme le plus total.


Une vie vertueuse parfaite est virtuellement impossible. Nul, en dehors du divin, n'est parfait. Toutefois, l'aristotélicien vertueux est celui qui reconnaitra ses fautes et demendera le pardon à ses pairs par la confession. La confession sera expliquée dans le troisième volet de ce catéchisme.



Père Zabouvski
Citation :
Les douze préceptes de Saint-Benoît
1) Un seul Dieu tu adoreras et aimeras parfaitement.
2)Son Saint Nom tu respecteras, fuyant blasphême et faux serment.
3)Le jour du Seigneur garderas, en servant Dieu dévotement.
4)Tes père et mère honoreras, tes supérieurs pareillement.
5)Meurtre et scandale éviteras, haine et colère Identiquement.
6)La pureté observeras, en tes actes soigneusement.
7)Le bien d'autrui tu ne prendras, ni retiendras injustement.
8)La médisance bannira, et le mensonge également
9)En pensées, désirs, veillera à rester pur entièrement.
10)Bien d'autrui ne convoiteras pour l'avoir malhonnêtement.
11)Foi et Raison te guiderons simultanéement.
12)Seuls Aristote et Christos tu loueras, évitant les faux prophètes.

Saint Benoît (PNJ) Patron des Clercs & du Monachisme


Citation :
Questions
1) Qui est la Créature sans nom?
2) Où finissent les hommes qui ne suivent pas le chemin de la vertu?
3) Combien existe-il de vertus? Nommez-les.
4) Qu'est-ce-qu'un aristotélicien vertueux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina.

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Demande de pastorale.   Sam 16 Juil - 19:26

Le garde la conduisit jusqu'au bureau du curé de Lyon.

Bonjour mon père, merci de me recevoir.


Elle s'assit sur la chaise indiqué en l'écoutant.
Lorsqu'il lui demande si elle était prête elle hocha doucement la tête en souriant et prit le parchemin qu'il lui tendait.


Elle lut avec beaucoup d'attention le premier chapitre qui était celui des vertus. Elle prit le temps de le relire une deuxième fois, avant de regarder les questions. Il se trouvait qu'elles étaient plutôt simple, mais la brunette ne douta pas que pour la suite elle ne dirait pas de même.... Mais elle aimait apprendre et mettrait le temps qu'il faudra, mais lorsque elle ressortirait d'ici toute ses leçons seront bien têtes.
Au bout d'un moment de réflexion, elle tendit au curé le parchemins contenant les réponses.


Citation :

1) La créature du sans nom, est le Diable.

2) Les hommes qui ne suivent pas le chemin de la vertu, ce retrouve sur la Lune.

3) Il existe 7 Vertus qui sont:
- L'amitié
-La conservation
-Le don de soi
-La tempérance
-La justice
-Le plaisir
-La conviction

4) Un aristotélicien vertueux et un homme/ femme qui sait reconnaître ses fautes et qui demandera pardon, par la confession. Cependant une vie vertueuse parfaite est impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peccatore

avatar

Nombre de messages : 94
Diocèse : Lyon
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Demande de pastorale.   Dim 17 Juil - 12:02

Peccatore lut les réponses d'Elina avec satisfaction, à l'exception de la première, qu'il ne comprit pas.

Ma soeur, je ne sais quel est ce Diable dont tu parles, mais en tout cas, je n'ai jamais entendu le Sans Nom désigné ainsi. En vérité, la Créature Sans Nom est une créature dont le but est de détourner l’Homme du chemin de la vertu par la tentation et l'entraîner ainsi vers l'enfer lunaire. Elle agit ainsi pour se venger de ne pas avoir été la créature préférée du Très-Haut.

Pour le reste, en revanche, c'est tout à fait exact.

Voici la suite.


Et le jeune prêtre lui tendit un deuxième parchemin.


Citation :
Partie 2 : La Spiritualité

La foi aristotélicienne comprend aussi une part de spiritualité, dans laquelle le fidèle fait preuve de sa foi envers l'être supérieur, divin et immatériel puisqu'au-dessus de tout. Le fidèle aristotélicien va chercher les sources de sa spiritualité dans les textes saints qui racontent et expliquent l'origine du monde, l'existence du Très-Haut, les bases de la vie vertueuse, etc. Ces textes saints sont compilés dans le Livre des Vertus. Voici un bref survol de l'ouvrage :



Livre 1 : Le Mythe Aristotélicien

La création raconte comment le Très-Haut créa le monde par une simple pensée. Il raconte et explique les principaux éléments physiques de la vie. La création raconte aussi comment les créature voulues par Dieu prirent conscience du monde créé pour eux et comment et pourquoi, au terme d'une réunion de toutes les espèces, l'homme fut choisi comme créature préférée de Dieu.

La pré-histoire raconte comment un homme, Oane, qui avait assisté à la réunion, décida de créer une ville où tous les hommes pourraient s'aider et mener la vie voulue par le Très-Haut. Malheureusement, l'histoire nous raconte que les hommes se détournèrent peu à peu du message divin promulgué par Oane et s'adonnèrent au péché. Le Très-Haut, chagriné de cette telle bassesse de la part de hommes, décida de punir les hommes en détruisant Oanylone. Les 7 homme les plus vertueux, qui avaient demandé le pardnon divin, devinrent les archanges tandis que les 7 hommes qui s'étaient adonnés le plus au péché devinrent les 7 démons. Les autres survivants s'éparpillèrent.

L'éclipse est un texte écrit par un certain Sypous qui, en songe, aurait vu la lune et le soleil. Ces textes nous décrivent la vie après la mort menée par les vertueux par rapport à la vie à laquelle ceux qui se sont adonnés au péché de leur vivant sont condamnés.

La fin des temps est un texte écrit par un certain Ysupso qui, en songe toujours, aurait vu la fin des temps, durant laquelle le Très-Haut aurait détruit l'humanité par la foudre, le feu et la terre. À la fin, le Très-Haut serait apparu à Ysupso et lui aurait dit que ce rêve n'était qu'hypothétique et que cette fin des temps n'arriverait que si l'humain s'adonnaient trop aux péchés.


Livre 2 : La Vita des Prophètes

La Vita d'Aristote raconte la vie d'Aristote, qui naquit dans une famille grecque et devint l'un des plus éminents prophète de notre religion. Très tôt, le Très-Haut le confronta à l'impossibilité de l'existence de plusieurs divinités. Aristote fut alors capable d'affirmer que seul un dieu unique pouvait exister. Avec son précepteur, Épimanos, Aristote a aussi été capable de prouver que l'humain avait un esprit. Il partit donc pour Athènes apprendre auprès d'un des plus grand maitre, Platon. Platon était d'abord très heureux qu'Aristote fut un disciple aussit brillant, mais les deux philosophes de disputèrent au sujet des idées. Plus tard, Aristote, qui avait déjà prouvé hors de tout doute l'existence de l'esprit, a prouvé la nature sociable de l'homme et a affirmé que l'homme sage devait participer à la vie de la cité. Ses conclusions sur l'amitié faite au cours du repas avec Polyphilos sont aussi très remarquables.

La Vita de Christos raconte quant à elle la vie de Christos, choisi par le Très-Haut comme messie, qui naquit par la grâce du Très-Haut à Bethléem en Judée et fut tout de suite pourchassé par le roi Mistral. La famille de Christos fuit alors vers Chypre et ne revint en Judée qu'à la mort du roi. Plus tard, Christos entreprit une retraite dans le désert où il rencontra la Créature Sans Nom. Christos eut le dessus sur elle et elle disparut. Revenu en Judée, alors sous contrôle romain, il commença à prêcher et très vite plusieurs se mirent à le suivre. 12 de ses suivants, autant d'hommes que de femmes, se démarquèrent par leur foi et devinrent les 12 apotres. Plus tard, Christos chargea Titus de créer une Église autour du message divin apporté par Aristote et par Christos lui-même pour mieux diffuser le verbe du créateur. Plus Christos devenait connu et respecté, plus la foi aristotélicienne gagnait du terrain, jusqu'à même ammener un centurion à demander le baptême. Un jour, au cours d'un repas mémorable au cours duquel Christos célébra l'amitié aristotélicienne, Daju, l'un de ses apotre, le trahi. Les romains vinrent alors chercher le prohète, qui fut condamné à la crucifixion par Pierre Ponce, qui mourut sur la croix et s'éleva au paradis. Les 21 logions de Christos sont 21 citations remarquables du prophète. Une légende voudrait qu'une abbaye française détienne un document contenant les 21 logions originales et non-censurées.


Livre 3 : Les Archanges et les Saints Aristotéliciens

Le troisième livre raconte la vie de tous les saints aristotéliciens de toutes les époques. Les canonisés sont ceux qui sont devenus saints après le renouveau de la foi.

Livre 4 : Doctrines, Sacrements et Prières de l'Eglise Aristotélicienne

Le quatrième livre explique la célébration des sacrements tels que le baptême ou le mariage. L'on y trouve aussi les doctrines qui expliquent les sources de la foi ou encore le statut de Christos, par exemple. L'on y trouve aussi le crédo et le cantique des idées.


Tous ces éléments devraient faire de vous un excellent aristotélicien, un aristotélicien qui mène d'abord sa vie vertueuse en société et qui mène aussi sa vie spirituelle autour de la louange du Très-Haut. Puisse le Très-Haut vous illuminer et guider vos pas.



Père Zabouvski

Citation :
Questions
1) Quel ouvrage renferme les textes saints, textes de référence de notre religion?

2) Qui sont les deux prophètes de l'Aristotélicisme?

3) Quelle cité antique fut détruite? Pourquoi? Quel enseignement peut-on en tirer?

4) Qui sont les archanges et les démons?

5) Qu'a vu Ysupso? Quel enseignement peut-on en tirer?

6) Qu'a affirmé Aristote?

7) Qui entourait Christos? Combien étaient-ils?

Cool Qu'est-ce-qu'un logion?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina.

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Demande de pastorale.   Dim 17 Juil - 23:36

En écoutant le curé Eli ne put que rougir. Qu'es-ce qu'elle était encore allé sortir comme ineptie elle....
Elle l'écouta et comprit vraiment sa faute..... elle poussa un petit soupir déçut d'elle, puis prit la suite.
Comme à son habitude elle le lut et relut avant de se plonger totalement dans les questions, oubliant même la présence de frère Peccatore.
Et prit le temps avant d'y répondre


Citation :
1) Les textes saints se trouve dans le livre des vertus.

2) Les deux prophètes de l'Aristotélicisme Sont Christos et Aristote.

3) -Oanylone fut détruite car les hommes finirent par se détourne du message divin et ont commencé à s'adonner au pêché.
- ça nous enseigne qu'il faut avoir foi en le très haut, il décide de tout.

4) -Les archanges sont les hommes les plus vertueux d'Oanylone; les démons eux sont les hommes qui se sont le plus adonné au pêché.

5) -Il a vu la fin des temps
- On peut en tirer que la vie doit être vertueuse pour pouvoir continuer à exister.

6) - Aristote à affirmé qu'un seul dieu existe.

7) -Les apotres entouraient Christos, ils étaient douze.

Cool -Un logion est une citation remarquable de Christos.

Elle se relut longuement avant de le tendre au curé, elle trouvait que c'est réponses étaient un peu trop simple, peut être pas suffisamment argumenté ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peccatore

avatar

Nombre de messages : 94
Diocèse : Lyon
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Demande de pastorale.   Lun 18 Juil - 14:47

Son élève était visiblement gênée. Cela fit sourire le jeune Peccatore. Les étudiants consciencieux étaient toujours particulièrement indisposés par leurs propres erreurs. Lui-même n'était-il pas intimidé par son professeur au séminaire médical lescurien ?

En tout cas, cette fois-ci, la Lyonnaise s'était encore davantage appliquée, et Peccatore approuva l'intégralité de ses réponses.


Tout à fait, ma soeur.

Continue ainsi.


Et le prêtre lui proposa la troisième leçon :

Citation :
Partie 3 : Profession de Foi

Le fidèle en quête du paradis solaire peut s'assurer de mener une vie vertueuse par moultes actions différentes. Certaines de ces actions vous seront présentées et expliquées dans ce dernier volet.

Le Credo est le texte fédérateur de notre Eglise, il est là pour faire grandir notre foi en notre coeur. Cette prière affirme notre foi et la crie au monde: il est le signe de notre union de croyants aristoteliciens. Il illustre aussi le dogme et le résume en quelques mots. Tous les aristoteliciens doivent le connaître. Le fait de réciter son crédo est un acte qui assure au Très-Haut que vous vous maintenez avec force sur le chemin de la vertu. Ce crédo doit être reconnu en préhalable au baptême, est est primordial pour toutes les cérémonies.
Citation :
Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN


La Confession est l'acte par lequel le fidèle ayant commis un impair peut se faire pardonner. Dieu est conscient que l'Homme n'est pas parfait, sans quoi il serait Dieu, toutefois, il reconnait que l'âme qui s'assume au cours d'une confession sincère et profonde est une âme pure. Ceci dit, pour s'assurer le pardon divin, le fautif devra peut-être faire acte de pénitence (voir plus bas). Tous les prêtres peuvent recevoir les confessions et ne peuvent en dévoiler le contenu sous peine de défrocation. Certains curés incitent aussi leurs paroissiens à confesser intérieurement au Très-Haut avant chaque messe.
Citation :
Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.


La Pénitence est le statut dans lequel se place volontairement le pêcheur s'étant confessé pour s'assurer le pardon divin. Différents moyens de pénitence sont le jeune, le pélerinage ou encore la charité (des explications sur ces actions seront données plus bas).

Le Jeûne est l'acte par lequel le pénitent ou le simple fidèle se prive de nouriture ou se limite à un repas de base pour un certain temps, se mettant ainsi aux niveau des plus faibles, pour prendre ainsi conscience de la misère humaine que combat l'Église. Le jeûne tire son origine de la méditation de Christos dans le désert.

La Charité est un acte de vertu que doivent pratiquer tous les aristotéliciens. Elle consite à aider ses frères aristotéliciens sur le chemin de la vertu. Elle se par l'aide aux vagabonds perdus dans les méandres du jeu, l'offre d'un salaire supérieur au minimun légal à ses employés, la vente à des prix non prohibitifs de sa production et le refus d'une spéculation à outrance. Chacun agit dans ce domaine en âme et conscience.

Le Pélerinage est l'acte de parcourir les royaumes pour prendre conscience de la création. Le pélerinage permet, en plus d'être une preuve de foi forte, de prendre contact avec d'autres frères aristotéliciens et ainsi de les aider. Le pélerinage tire ses origines vraisemblablement de la recherche d'Aristote de la cité idéale.

La Sainteté est le statut auquel aspirent tous les aristotéliciens. Certains fidèles ont accédé à ce statut par leur respect presque immaculé des pincipes aristotéliciens. Ces saints ont encore au soleil le pouvoir d'influencer certaines choses de la création, il est donc important de les considérer et de les louer. Ceci dit, on ne peut louer les saints, et encore moins le Très-Haut, pour sa propre réussite matérielle. La lecture des hagiographies des différents saints et de régulières, mais toujours sincères, prières sont conseillées.


Il est important de savoir que l'Église ne sanctionne pas, même prohibe, l'ermitage.



Père abbé Zabouvski

Citation :
Questions
1) Que pouvez-vous dire du Credo? Que nous apprend-il?
2) Q'est-ce-que la confession?
3) Comment peut-on se repentir?
4) Qu'est-ce-qu'une hagiographie?
5) Citez trois noms de saints et exposez brièvement leur rôle, leurs idées et leur contribution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina.

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Demande de pastorale.   Mar 19 Juil - 11:02

Elina s'assit plus confortablement sur sa chaise pendant que le curé entamait la correction de ses réponses. Ses yeux étaient scruté sur lui, mais ses pensées elles, étaient bien loin. Elles étaient encore plongée dans les textes dont elle venait de prendre connaissance, les approfondissant encore plus. Dans ses réponses elle avait fait simple, mais comme à son habitude son cerveau ne pouvait qu’analyser les textes.

Le curé releva les yeux sur elle après avoir corrigé, il ne dit rien, juste de continuer. Cela voulait t'il dire qu'elle avait tout bon? Surement.... ou alors étais-ce des fautes minime sans importance.
Elle haussa les épaules, et sourit doucement. Elle prit ensuite la troisième leçon et la parcourut rapidement du regard. Elle reconnut tout de suite le credo pour la simple raison qu'elle l'avait récité mainte fois à la messe.
Elle fit ensuite une lecture bien plus approfondit avant d'entamer les questions.


Citation :
1) -Le credo est un texte existant pour faire grandir la foi en notre coeur, pour affirme à tous et tout haut notre foi et par dessus tout il unit ous les aristotéliciens. Il est signe de notre attachement au très haut et à ses enseignements.
Il nous en apprend un peu sur le très haut et ses prophètes ainsi que sur leurs préceptes.

2) -La confession consiste en l'évocation orale de ses pêchés, en demandant pardon au très haut.

3) -On peut se repentir jeunant, en faisant acte de charité ou acte de pèlerinage.

4) -Une hagiographie est un texte sur la vie et l'oeuvre des saints.

5) - -Sainte Nitouche. Elle fut grande croyante, au point de repousser les avances de sectateurs. Pour elle Aristote et Christos sont les deux prophètes du très haut et non eux même dieux.
Sa croyance lui vaudra d'être torturée par les sectateurs, mais ne renonçant jamais à sa foi, ses bourreaux furent envoyés aux limbes et Nitouche fut élevée au rang de sainte

-Saint Antoine le Grand: Il fut paysan vertueux, pilier de famille, jusqu'à décider de partit sur les routes, prêcher la bonne parole, aidant les paysans en difficulté, leur apportant sa foi, jusqu'à être tué par un chef tribal. Mais même mort sa foi ne cessa d'exister, faisant pousser arbres nourissants pour les hommes.

Ces deux premiers saints nous prouvent l'importance de la foi en le très haut.

-Saint sylphael: Il vivait à Oanylone, dans le plaisir permanent. sa ville malheureusement fut doucement envahie par le sans nom et ses adeptes, se roulant dans le pêché. Le très haut décida de détruire ce village, mais Sylphael ne perdit pas sa foi, priant au milieu de cette ville en feu, priant pour le salut des hommes, parmi les sept vertueux.

Ce saint nous prouve que chaque plaisir de la vie nous est offert par le très haut, mais qu'il ne faut jamais en abuser.

Elle se relut une dernière fois avant de lui tendre les réponses, et oui elle était perfectionniste....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peccatore

avatar

Nombre de messages : 94
Diocèse : Lyon
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Demande de pastorale.   Mar 19 Juil - 14:28

Là encore, les réponses étaient bonnes. Pour ne point paraître cependant totalement indifférent au travail de son élève, Peccatore déclara :

Oui, ce que tu écris est juste. Je préciserai juste trois choses :
- tout d'abord, il est à noter que la confession (question 2) ne peut se faire que par l'intermédiaire d'un serviteur de Dieu, car ce sont les clercs qui font le lien entre le Très-Haut et les hommes.
- par ailleurs, les exemples de repentir (question 3) que tu donnes sont tout à fait justes, mais bien entendu, ce ne sont pas toutes les possibilités. En vérité, le repentir dépend de ce que le prêtre demande au confessé pour expier ses fautes.
- enfin, pour la dernière question, Sylphaël n'est pas stricto sensu un saint, on a plutôt coutume de le dénommer Archange, puisqu'il fait partie des sept justes d'Oanylone. Cependant, effectivement, sa vie exemplaire est comparable à la sainteté.

Je t'invite à poursuivre, avec la quatrième leçon.


Citation :
Partie 4 : Le Droit Canonique

Le Droit Canon est en quelque sort l’ensemble des lois qui régissent l’organisation de l’Église Aristotélicienne. Elles ont été établies par la Curie sur l’inspiration des enseignements des prophètes Oane, Aristote et Christos. Ces lois servent à maintenir un minimum d’ordre, permettant ainsi à l’Église d’évoluer et aux fidèles de parcourir le chemin de la vertu en paix, et ainsi gagner le paradis. Le respect du Droit Canon est primordial. En voici les grandes lignes et les articles qui concernent le croyant lambda.


Les Statuts décrivent les statuts ainsi que leur appellation. Il existe au sein de l’Église 4 statuts, soit l’hétérodoxe, qui est le statut de celui qui ne reconnaît pas le dogme aristotélicien ni son droit canon ou encore qui a été excommunié, le croyant, qui est le statut de celui qui croit et qui reconnaît le Droit Canon, mais ne fait pas encore partie de l’Église, le fidèle, qui est le statut du croyant ayant été admis au sein de l’Église par le baptême, et finalement, le prêtre qui a reçu le sacrement de l'ordination et a prononcé les voeux.

Le Baptême est l’acte par lequel un croyant fait son entrée dans la communauté des fidèles. Pour être admissible au baptême il faut être croyant, adulte sain d’esprit et prêt à comprendre l’engagement et en avoir fait la demande explicite. Pour le baptême des enfants, un parrain sera nécessaire puis une confirmation sera souhaitable lorsque le baptisé aura atteint l’âge adulte. Le parrainage est hautement souhaité mais ce n'est pas une obligation, à part pour les reconversions. Toutefois la personne faisant office de parrain ou de marraine doit être baptisée et non sujet à interdictions. Pour être valide, le baptême doit avoir été célébré dans un lieu de culte autorisé et par un clerc ayant toutes les permissions requises.

Le Mariage est l’acte par lequel deux fidèles décident d’unir leurs destinés pour vivre à deux le chemin de la vertu ainsi que pour procréer et donc perpétuer la création. Les deux mariés doivent absolument avoir été baptisés avant la primordiale publication des bans quinze jours avant la cérémonie. En dehors de rares cas d’exceptions tels que l’éventualité que la mariée soit enceinte, la publication des bans et la période de 15 jours est de la plus haute nécessité et non négociable. Les mariés doivent aussi être accompagnés au minimum de deux témoins, baptisés pour la cérémonie. Le remariage est impossible, sauf si un des mariés meurt ou est excommuniqué ou si le mariage n’a pas été consommé. Seul un cardinal peut annuler un mariage.

La Justice d’Église est l’ensemble des peines et des procédures que l’Église peut exercer. Il existe à Rome deux tribunaux, soit le tribunal pontifical et la haute cour ecclésiastiques. Il existe aussi dans la plupart des diocèses des officialités épiscopales. La Justice au sein de l’Église est du ressort de l’Inquisition.


Père abbé Zabouvski

Citation :
Questions
1) Qu'est-ce-que le droit canon?
2) En quoi contribue-t-il au salut des fidèles?
3) Que risque un fidèle ne respectant pas le droit canon?
4) Quels sont les sacrements de l'Eglise Aristotélicienne?
5) Qu'est-ce-qu'un hétérodoxe?
6) Quel est votre statut?


Dernière édition par Peccatore le Mer 20 Juil - 10:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina.

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Demande de pastorale.   Mar 19 Juil - 20:26

Elle attendit une nouvelle fois la correction de ses réponses. Mais cette fois il semblait qu'elle avait glissé quelques erreurs.
Elle hocha doucement la tête lorsqu'il la corrigea.

Pour la question 2, oui il va de soit qu'elle ne peut se faire que par l’intermédiaire d'un serviteur de dieux. Effectivement j'aurais du le préciser, car sinon la confession ne peut être valable...


Elle hocha également la tête pour les deux derniers point qu'il lui corrigea, elle écoutait chaque une de ses remarques, pour s'en rappeler et ne plus faire la même erreurs.
Elle prit ensuite la leçon 4 qu'il lui tendait. Leçon 4?? cela voulait dire qu'il lui en restait que deux? C'était allé beaucoup plus vite qu'elle l'aurait pensée.....
Elle prit connaissance du texte avec autant d'application que les précédents, avant de répondre aux questions.


Citation :

1) -Le droit Canon et l'ensemble des lois qui régissent l'organisation de l'église aristotelicienne.

2) -Il permet de parcourir le chemin de la vertu en suivant ses écrits.

3) - Il risque de ne pas aller au paradis.

4) -Le baptême et l'ordination

5)-Un être qui ne reconnait pas le dogme aristotelicien

6) -Je suis croyante

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peccatore

avatar

Nombre de messages : 94
Diocèse : Lyon
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Demande de pastorale.   Mer 20 Juil - 10:47

Le Frère Peccatore lut les réponses d'Elina. Il y avait quelques imprécisions et quelques oublis, mais dans l'ensemble, il sentait que la catéchumène comprenait ce qu'elle lisait. Ce qui n'était pas le cas de tous.

Le prêtre dit donc :


Je suis d'accord pour les deux premières réponses. Pour la troisième, c'est exact, mais nous pouvons voir un autre risque, sur cette terre : celui d'être traduit devant la justice d'Eglise, voire l'Inquisition, et même possiblement excommunié.

Pour ce qui est de la quatrième réponse, tu as oublié deux sacrements : le mariage et les funérailles.

Pour le reste, je suis d'accord.


Il marqua une pause, avant de sortir un autre texte.

Voici donc la première annexe aux quatre leçons centrales de la pastorale. Elle porte sur la Vita de Christos, le second prophète.

Citation :
Vie de Christos

Christos, né sous le nom de Jeshua, est le fils de pauvres vagabonds vivant dans la vertu et purs de toute luxure, Giosep et Maria.
Il vit le jour à Bethléem, en Judée, dans une bicoque délabrée, où les habitants apportèrent de quoi améliorer l'ordinaire et rénover la bâtisse, tant la grâce de l'enfant les avait touchés.
En effet, il avait été choisi par Dieu, avant même sa naissance, et alors que ses parents n'étaient pas encore mariés, pour être le Messie, celui qui porterait la parole de Dieu partout et sauverait le peuple de ses péchés en leur enseignant la sagesse d'Aristote.
Mais un jour, Maria se prit de querelle avec la favorite du roi Mistral IV et lui révéla le secret de la naissance de Jeshua. Alors, prévenu par un envoyé de Dieu, ils durent fuir à Chypre pour échapper au massacre des enfants ordonné par le roi qui avait peur pour son trône.
Ils ne rentrèrent Ils ne rentrèrent qu'à la mort de ce dernier et s'installèrent à Nazareth où désormais l'enfant prit le nom de Christos pour n'être pas reconnu.
Parvenu à l'âge d'homme, il quitta ses parents pour parcourir le monde et se mit à prêcher.
Il repoussa toutes les tentations que la Créature sans Nom lui proposa dans le Désert (luxure, orgueil, ...) et bientôt fut accompagné par 12 disciples auxquels il demanda d'abandonner tous leurs biens pour le
suivre. Sa sagesse et les miracles qu’il fit attirèrent à lui nombre de gens qui se convertirent.
Parvenu à Jérusalem, il révéla au peuple qu’il était le Messie de la prophétie.
Cependant, trahi par l’apôtre Daju et accusé d’être un élément de désordre dans la cité, il fut traduit devant le procurateur romain, Pierre Ponce, qui, excédé, le condamna à la crucifixion. Christos conduit sur le lieu du supplice fut insulté, frappé, fouetté, écartelé puis cloué à une croix où il agonisa et rendit l’âme.
Alors les cieux se déchaînèrent, faisant fuir la foule et des anges descendirent des cieux pour emporter le corps de Christos aux yeux de ses disciples.



Ses idées:
- Christos nuança la vision d'Aristote sur le retrait du monde, en ce sens qu'il affirma que l'homme a besoin de temps de repos, d'isolement et de quiètude afin de réfléchir pour mieux apprécier ce qu'apporte la Cité aux humains.
Cependant, le désert reste un lieu dangereux puisque c'est là que la Créature sans Nom essaya de tenter Christos.

- il prêcha l'amour de Dieu, appelant les hommes à la vertu, la justice et la tempérance afin de se protéger de la tentation du péché.

- il enseigna la vertu de la simplicité, appelant ses disciples à négliger les richesses et les ornements de ce monde

- il appela les hommes à la solidarité, non seulement entre eux, mais aussi entre les peuples (« vous devez savoir que toutes les nations ont droit au respect et leur peuple à la liberté et à notre amitié, disait-il »)

- il prêcha pour l’égalité entre les hommes et les femmes (« les hommes comme les femmes sont les enfants de Dieu et en cela, ils sont égaux »)

- il condamna l’esclavage et les salaires de misère (« faire travailler un vagabond à la mine pour moins de dix-sept écus est une honte, même s’il vient d’une autre Cité. Et le faire suer pour moins de dix-huit écus, en le faisant tuer veau, vache, cochon, couvée, est un scandale ! »)

- il invita les hommes à confesser leurs péchés afin de recevoir le pardon et l’amour de Dieu

- il dénonça les mauvais prêtres qui par leur incurie laissaient le peuple sans guide, car c’est par leur faute que prospèrent les cultes païens



La fondation de l’Eglise :
A Jérusalem, il invita tous ceux qui voulaient suivre le chemin tracé par Aristote et par lui-même à former une communauté et fit de l’apôtre Titus son second à la tête de celle-ci.
Il nomma les 11 autres apôtres évêques et leur donna comme mission d’aider Titus à fonder l’Eglise et à diffuser le message de Dieu à travers le monde.

Il institua le baptême, geste qui symboliquement lave le nouveau converti de tous ses péchés, comme signe d’entrée dans l’Eglise.

Il institua aussi la confession, moyen par lequel l’Eglise pardonne ses péchés à celui qui se repend avec sincérité, contre quelque pénitence.

Il fit du mariage un sacrement dispensé pour la vie, avec interdiction de le rompre et interdit aux évêques de pouvoir se marier ni commettre l’acte de chair car il doivent aimer l’Humain et non un humain et se consacrer totalement à Dieu.

Il recommanda aux apôtres de commémorer son sacrifice par le pain et le vin (« Consacrez le pain et le vin de l'amitié, symboles de ma chair et de mon sang »)

Il défendit aux prêtres de l’Eglise d’exercer le métier des armes (« Gracius, si tu veux aussi devenir un de ces bergers qui guidera le troupeau, tu devras laisser choir ton glaive, car les armes sont sources de violence alors que tu auras mission d’enseigner l’amitié et l’amour de Dieu").


Jerem51.

Citation :
A lire puis faire un petit texte pour montrer ce que vous avez compris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina.

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Demande de pastorale.   Dim 24 Juil - 12:48

Elina écouta attentivement la correction que lui fit le curé. Effectivement elle avait fait quelques imprécision.
Surtout pour le mariage et les funérailles, elle le savait très bien, pourquoi ne l'avait elle pas mis! Elle poussa un léger soupir.

Elle se mit ensuite à lire le texte qui lui tendait et le lu et relu. Elle mit un long moment avant de lui rendre ses réponse, elle y avait mit un peu de ses connaissance personnelle dedans, après avoir longuement réfléchie.


Désolé pour le temps que j'ai mis à répondre mon père. Mais je voulais bien saisir le texte et rajouter dans ma réponse quelques détail que je savais.


Citation :
Chritos en tant qu'élu de Dieu avant même sa naissance fut d'abord en danger de par ce titre d'élu.
Enfant ses parents durent l'éloigner, mais cela ne changea pas le destin du petit garçon.
Une fois adulte il s'évertua de suivre la voie qui lui était offerte. Au plus proche des hommes et ce jusqu'à son exécution il ne fit que prêcher les principaux fondements de notre église.
Sa vision ne s'oppose pas à celle d'Aristote, elle la complète plutot.
Il institua évènements importants tels que confession et baptême, élevant aussi le mariage au rang d'union sacrée.

Lors de sa mise à mort le très haut montra sa colère, déchainant les cieux avant de faire récupérer le corps par les anges pour le monter au ciel.

Grand homme, élu de dieu, exemplaire en sa vie comme en son acte Christos, comme Aristote était un envoyé du très haut pour nous montrer le chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peccatore

avatar

Nombre de messages : 94
Diocèse : Lyon
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Demande de pastorale.   Lun 25 Juil - 13:10

Ne t'excuse pas, j'ai tout mon temps... et tu as raison de t'appliquer.

D'ailleurs, ta compréhension de la Vita de Christos est bonne. Nous pouvons à présent entamer l'ultime leçon.


Et le prêtre de donner à la catéchumène la deuxième annexe de la pastorale :

Citation :
Examen Préparatoire au Baptême : Les Engagements du Baptisé

En conclusion de la Pastorale que vous avez suivi pour vous préparer à ce grand moment de votre vie qu'est le baptême, vous allez trouver ci dessous 3 textes à lire pour comprendre quels sont vos engagement en tant que Baptisé.

Citation :
"L'Amitié Aristotélicienne" ne peut être véritable que si les membres de cette amitié sont égaux l’un envers l’autre.
L’Amitié aristotélicienne est la communauté des baptisés de l’Église.
Ainsi donc, la communauté aristotélicienne est une communauté de personnes ayant en commun leur foi en le Très-Haut et étant donc tous égaux devant lui par ce fait même.
Le croyant est introduit à la communauté par le baptême. Le Baptême, ou rite d'entrée, donne au nouveau croyant les prémisses de l'amitié Aristotélicienne parfaite.
Cette amitié est encore en puissance et demande à être développée par un contact avec Dieu dans la prière et les sacrements, et aussi par le témoignage de douceur et de compassion avec les autres.

Citation :
“Tu as certes fait Tes créatures se nourrissant les unes des autres. Il leur faut chasser et tuer pour se nourrir. De même, il leur faut se battre pour défendre sa vie. Mais il n’y a pas de fort ni de faible. Personne ne rabaisse ni ne piétine les autres. Nous sommes tous unis dans la vie et nous sommes tous Tes humbles serviteurs. Car Tu es notre créateur.”

“C’est pour cela que Tu as donné des talents plus beaux les uns que les autres à toutes Tes créatures. Chacune d’elles a sa place dans Ta création. Son talent permet à chacune d’elles de la trouver. De ce fait, il n’y a pas de créature préférée de Toi, ô Très Haut. Nous sommes toutes pareillement aimées par Toi et nous nous devons tous t’aimer en retour. Car, sans Toi, nous n’existerions pas. Tu nous a créé alors que rien ne t’y obligeait et nous nous devons de t’aimer pour te remercier de ce geste.”

“Nous sommes certes enchaînées à la matière, certes soumis à ses lois, mais notre but est de tendre vers Toi, l’Esprit Éternel et Parfait. Donc, selon moi, le sens que Tu as donné à la vie est l’amour.” Alors Dieu dit: “Humain, puisque tu es le seul à avoir compris ce qu’était l’amour, Je fais de tes semblables Mes enfants. Ainsi, tu sais que le talent de ton espèce est sa capacité à M’aimer et à aimer tes semblables. Les autres espèces ne savent aimer qu’elles-mêmes.

Création II: l'Amour

Citation :
Alors, le tribun ordonna au centurion de se saisir de Christos, et l’officier, à la mine féroce s’approcha de nous d’un pas lent. Je respirais au rythme de la cadence de ses pas, essayant de calmer mon cœur qui s’affolait. Lorsqu’il se trouva face à Christos, le Centurion le regarda dans les yeux, intensément et assez longuement. Lorsque soudain, il ôta son casque et s’agenouilla en embrassant la robe de notre messie.

" Maître, supplia t’il, à la plus grande surprise du Tribun, je voudrais vous suivre et faire partie de cette communauté de fidèles. Comment dois-je faire ? Je sais que je suis pêcheur et que j’ai servi un mauvais maître, mais je t’en prie dis moi comment me faire pardonner ! "

Alors Christos le releva et sous le regard médusé des romains, il prononça ces mots :
" Pêcheur, je te le dis, tu viens de faire la première chose que les fidèles devront faire ; se montrer humble et confesser leurs pêchés. Ainsi, si ton repentir et sincère, Dieu te pardonnera. "

Christos se tourna vers ses apôtres, et continua :
" Et vous, que les fautes commises par vos ouailles leurs soient pardonnées si elles viennent les confesser à vos oreilles, et qu’elles sont prêtes à en faire pénitence."

Alors, Christos s’approcha de la fontaine, et dit encore au Centurion :
" Par la grâce de l’éternel, je vais te laver de tes péchés, te ceignant d’eau, source de vie. "

Et Christos plongea ses mains jointes sous le jet de la fontaine. Il aspergea la figure du Centurion de cette eau en chuchotant ces paroles :
" Seigneur, daigne laver cet homme de ses pêché, et lui donner ainsi une nouvelle naissance parmi les croyants ! Au nom du Très Haut. Amen "

Vita de Christos XII

Voici trois questions concernant ces textes :

1) Selon le premier texte, que vous apporte le baptème ?
2) Dans le second texte, quel est le sens de la Vie ?
3) Selon le troisième texte que faut il faire pour le pardon de nos péchés ?

Je vous remercie de rédiger vos réponses.

Cette dernière partie de votre préparation au baptême achevée, nous pourrons procéder à sa célébration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina.

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Demande de pastorale.   Ven 29 Juil - 11:58

La dernière annexes, c'était donc la fin... Après cela elle pourrait passer à la cérémonie et enfin entrer dans la communauté des fidèles.
D'ailleurs en lisant le premier texte, elle se dit qu'elle aussi après la cérémonie elle ferait partie de l'Amitié Aristotélicienne. Elle avait hâte de faire grandir cette amitié, en aidant son prochain et montré son amour pour le très haut dans ses prières.
Tout le long de sa lecture un petit sourire de s’effaçait pas de ses lèvres.

Après une longue réflexion, elle tendit enfin ses réponses au curé.



Citation :
1) Le baptême nous apporte l'Amitié Aristotélicienne. Cette amitié regroupe tous les baptisés, ils ont en commun leur foi, et sont donc tous égaux.
Cette amitié peut se développer en prières, ou en aidant les autres.

2) Le sens de la vie est l'Amour. L'amour qu'apporte le très haut à toute ses créatures.
Chaque une à sa place, et aucune à la préférence du très haut, il nous considère comme tous égaux.
Il à fait de notre espèces ses enfants car nous avons la capacité de l'aimer, et d'aimer nos semblables, alors que les autres ne savent aimer qu'elles même.

3) Selon le texte 3, pour que nos péchés soit pardonné du très haut, il faut se montrer humble et se confesser par l'intermédiaire d'un serviteur du très haut, et il faut également faire pénitence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peccatore

avatar

Nombre de messages : 94
Diocèse : Lyon
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Demande de pastorale.   Ven 29 Juil - 17:35

Tout à fait, ma soeur, fit Peccatore après avoir lu et approuvé les réponses qu'elle avait écrites.

Je te félicite, tu es à présent prête pour le baptême.

Si tu veux avoir un parrain et/ou une marraine (c'est recommandé mais pas obligatoire), ils devront être eux-mêmes baptisés.

Il va falloir aussi fixer une date et un lieu pour cette cérémonie. Pour le lieu, sauf cas très exceptionnel, je préfère le faire en halle de Lyon, à la primatiale Saint-Jean-Baptiste. Pour la date, malheureusement, je vais partir en retraite spirituelle pour près de deux semaines dans quelques jours. Aussi crois-je que tu ne pourras être baptisée avant la deuxième moitié d'août.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina.

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Demande de pastorale.   Ven 29 Juil - 18:23

Elle remercia le curé de ses félicitations d'un grand sourire chaleureux, et l'écouta sans l’interrompre.

Merci beaucoup mon père pour ma pastorale.


Pour mon parrain et ma marraine, il n'y à pas de soucis ils sont tous les deux baptisé.
Le seul Hic va être pour le lieu de la cérémonie.
Je pars pour un grand voyage, mais pour ma part si il le faut impérativement je pourrais être de retour à Lyon pour la date de la cérémonie.
Mais, ma marraine habite en empire, et je ne pense pas qu'elle pourra faire le déplacement jusqu'à lyon, à cause de ses responsabilité.
Et mon parrain est également en voyage avec son épouse.


[ Hrp: serais t'il possible de faire la cérémonie ici, ou sur un autre forum annexe? Car aucun des parrains ne pourront être présent, ni même la famille d'Eli, qui souhaite être présent. ]

Et pour la date mon père, ce n'est pas un problème je patienterais jusqu'à votre sortie de retraite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Peccatore

avatar

Nombre de messages : 94
Diocèse : Lyon
Date d'inscription : 03/01/2011

MessageSujet: Re: Demande de pastorale.   Sam 30 Juil - 11:04

Très bien, ma soeur, tu diras à ton parrain et à ta marraine de m'amener un certificat de leur baptême pour le jour de la cérémonie.

Pour ce qui est du lieu, je suis assez gêné, mais alors peut-être, si c'est vraiment inévitable, nous pouvons envisager d'officier à l'église de Fourvière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elina.

avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: Demande de pastorale.   Dim 31 Juil - 20:31

Pour ce qui est du certificat de Baptême, je leur est déjà demandé de les préparer.

Et je vous remercie vraiment pour le lieu de la cérémonie mon père.
J'attend avec impatience votre retour de retraite spirituelle.

Encore merci pour tout mon père, je vous en suis fort reconnaissante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Demande de pastorale.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Demande de pastorale.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de Pastorale
» Demande de pastorale
» Demande de pastorale.
» demande conseille hornet prend des tours
» Demande d'Accés aux différentes parties du Château.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province Ecclésiastique de Lyon :: PALAIS ARCHIEPISCOPAL - Annexes diocésaines :: Diocèse de Lyon :: Paroisse de Lyon :: Archives-
Sauter vers: