Forum annexe officieux du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesRomeConnexion

Partagez | 
 

 [RP] C'était gros comme une montagne ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [RP] C'était gros comme une montagne ...   Mar 23 Oct - 21:56

Votre Eminence, Monseigneur Tullia, je vous fait parvenir la lettre du prétentu impartial Collège de la noblesse qui a osé se présenter avec des paroles de paix alors qu'il continue à chercher la guerre, comme le prouve cette lettre.
Comme il l'a toujours fait, le Collège de la noblesse, annexe du parti BOUM, utilise ses pouvoirs exorbitants, ceux que je dénonçais d'ailleurs dans mon intervention, pour éliminer ses opposants ...
Au vu de cette lettre, je demande la saisine de l'Inquisition contre les sieurs Antonio et Olivier Ier qui, tous deux, ont publiquement contesté le dogme de l'Eglise.

Citation :
Au nom du Collège de la Noblesse Bourguignonne,

A Monseigneur Jerem, Vicaire de Sémur,
[/b]

Par la présente lettre nous vous informons de l�ouverture d�une procédure d�inéligibilité à votre encontre concernant les prochaines élections ducales se déroulant dans 9 jours.
La saisine déposée porte pour motifs votre prise de parti indécente pour le temporel, eu égard à votre rôle spirituel, mais aussi votre absence de réserve hautement préjudiciable à la tenue d'un poste au Conseil Ducal. Enfin, votre remise en cause de la noblesse qui peut s'avérer préjudiciable pour la Bourgogne, les nobles étant indispensables au fonctionnement du Duché. Votre volonté de tout changer, de briser l'ordre établi, est un danger pour la Bourgogne dans la mesure ou cela la ferait basculer dans la tourmente et l'insécurité.

Comme nous le mettons en place depuis peu, vous disposez d'un droit de réponse pour vous défendre et convaincre les membres du Collège de la Noblesse que vous ne représentez pas un danger pour la Bourgogne.
Votre réponse sera communiquée à l'ensemble du Collège qui en tiendra compte au moment du vote. Les élections ayant lieu dans 9 jours, vous disposez d'un délais de 3 jours pour répondre à ce présent pli. Passer ce délais, votre réponse ne sera pas prise en compte.

Cordialement,

Antonio Licors,
Seigneur de Fraize & Président du Collège de la Noblesse.

Que Dieu vous garde, Votre Eminence

Revenir en haut Aller en bas
Yut
Cardinal-archevêque de Lyon
Cardinal-archevêque de Lyon
avatar

Nombre de messages : 1211
Diocèse : Lyon
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: [RP] C'était gros comme une montagne ...   Mer 24 Oct - 2:21

Le prélat lut la missive. Las, qu'il était las de toutes ces querelles politiques. C'était la même chose au Maine, et c'était encore pire en Artois. Clergé et politique, souvent, ne faisaient pas bon ménage. C'est la raison pour laquelle l'Archevêque avait arrêté de s'impliquer en politique. Il lut.

Bien, faites savoir à Messire Licors qu'il serait en premier lieu préférable que nous aillons terminé notre rencontre en mon bureau avant de lancer un procédure d'inéligibilité. C'est la moindre des choses à mon sens. Ensuite, selon ce qui arrivera de l'entretien, nous verrons qu'est-ce qu'il y a à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] C'était gros comme une montagne ...   Mer 24 Oct - 16:16

Je vous joins la copie du courrier que je viens d'adresser à Messire Antonio
Citation :

Monseigneur Jerem, vice-préfet du St-Office,
à Messire Antonio, président du Collège de la noblesse,

Messire Licors, je pense qu'il serait en premier lieu préférable que nous ayons terminé la rencontre entre Son Eminence l'archevêque, le clergé et vous-même avant de lancer un procédure d'inéligibilité. C'est la moindre des choses à mon sens et la logique-même, alors que le Collège invoque, en partie, des motifs religieux pour justifier la procédure lancée.
Je doute que le Collège veuille se prononcer sur un point relevant de la religion sans l'avis préalable du clergé et se le mettre à dos encore plus.
Ensuite, selon ce qui arrivera de l'entretien,vous verrez, de concert avec les autorités religieuses, ce qu'il convient de faire.

cordialement,
Monseigneur Jerem
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [RP] C'était gros comme une montagne ...   Mer 24 Oct - 22:08

Puisqu'il semblerait que la procédure ne puisse être arrêtée ou suspendue - vous noterez la contradiction avec l'esprit de paix proclamé en ces lieux, voici la réponse que j'ai apporté ce soir, au Collège

Citation :
Mesdames, Messeigneurs,
J’ai pris connaissance de la procédure lancée par mon encontre par votre Collège.
J’y ferai réponse en deux temps, si vous me le permettez.

En effet, je lis que vous me reprochez : ma « prise de parti indécente POUR le temporel ». Ainsi donc, Mesdames, Messeigneurs, j’aurais, d’après ce qui est écrit dans cette convocation officielle, outrancièrement pris parti en faveur du pouvoir temporel ! J’ignorais, en venant m’expliquer ici, qu’un tel motif fût un crime ! Que vous vous offensiez qu’un prêtre puisse prendre la défense du pouvoir temporel de façon outrancière, voici qui est singulier ! J’ai donc du mal à comprendre pourquoi je dois répondre de cet excès de zèle pour le pouvoir temporel !

D’autre part, vous me reprochez une absence de réserve, mais je n’exerce, que je sache, aucune charge ducale et ne suis donc pas tenu à cette réserve qui s’applique aux conseillers ducaux. Juridiquement, vous ne pouvez condamner quelqu’un pour un délit qu’il n’a pas encore commis. Que diriez-vous, par exemple, si l’Eglise venait à excommunier préventivement un certain nombre d’entre vous ? Vous trouveriez cela juste, vous ? assurément, non !

Il faut donc en conclure que vous supposez que l’Eglise impose un droit de réserve aux siens et qu’il vous appartiendrait, plutôt qu’à l’Eglise, de juger les personnes qui le violeraient ! Mesdames, Messeigneurs, sauf votre respect, vous empiétez sur un droit qui ne vous appartient pas et qui est de la seule compétence de la justice ecclésiastique. Ce motif me parait donc mal fondé.

Enfin, vous me reprochez ma « volonté de tout changer, de briser l'ordre établi ». Pourtant, le mouvement a été voulu et institué par Dieu lui-même : « Afin que mouvement se fasse, Il entreprit de défaire l’ordre hiérarchique des éléments (souligné par moi). Il plaça le feu au centre de la terre et l’eau dans le ciel, au-dessus de l’air. Les éléments bougeaient, alternant ordre et désordre, retournant systématiquement du désordre à l’ordre. Dieu se plaisait à voir comment Sa création se mouvait pour correspondre à l’ordre hiérarchique de leur pesanteur. » Livre 1. Le mythe Aristotélicien, La création, Partie I - L'Univers
De ceci, il ne fait nul doute que la volonté de mouvement et de changement ne soient dans le projet divin lui-même car c’est ainsi que le monde va à sa perfection. Par exemple, s’il n’y avait pas de mouvement, pourrions-nous donner la confession et la pénitence ? Pourrions-nous pardonner à un ancien excommunié et donc lui permettre de s’améliorer ?
Si l’on suivait votre théorie, cela serait impossible puisque, ne pouvant changer, l’hérétique resterait hérétique et n’aurait aucun moyen de sauver son âme par la repentance, une repentance qui serait impossible parce qu’elle supposerait qu’il se produise un mouvement dans son âme.
Là encore, Mesdames, Messeigneurs, vous semblez remettre en cause une partie du dessein divin.

Aussi, avant d’aller plus loin et d’apporter la deuxième partie de ma réponse, puisque vous touchez à deux points dont seules l’Eglise et sa justice peuvent décider, j’oserais vous demander de me communiquer le résultat de la conciliation en cours à l’archevêché de Lyon.
Vous comprendrez que mes réponses futures ne peuvent que dépendre de l’issue de cette conciliation ; aussi est-il donc important que j’en prenne connaissance avant de poursuivre.

Jerem, vice-préfet du St-Office


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [RP] C'était gros comme une montagne ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
[RP] C'était gros comme une montagne ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La douleur qui se tait n'en est que plus funeste.[Luke] FINISH
» Je me suis fait abordé par le gros gay de mon bahut
» [Diary]Un roi pas comme les autres ...
» Sonic comme thème d'une montagne russe !
» Gros Bill, étimologie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province Ecclésiastique de Lyon :: PALAIS ARCHIEPISCOPAL - Catacombes :: Archives des Archevêques de Lyon :: Archives de Son Eminence Yut-
Sauter vers: