Forum annexe officieux du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesRomeConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Réunion de conciliation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Réunion de conciliation   Lun 29 Oct - 14:11

JD Antonio a écrit

Citation :
( HRP : RP parlant, c'est pas très logique de jouer avec cette lettre dans ce Rp car elle a été envoyée bien après l'ouverture de cet entretien. Et je ne pense pas que cet entretien se déroule sur plusieurs jours. Enfin bref, je vais essayer de faire avec. )

C'est bien le reproche fait au Collège de la noblesse: avoir envoyé cette lettre alors que des négociations étaient en cours.
Rien ne laisse présupposer, en effet, que les négociations entre le clergé et la noblesse ne se tiennent que sur une journée, surtout pour un débat de cette importance. Il suffit de regarder la durée des sommets internationaux ou des négociations marathon de l'UE pour se rendre compte qu'un déroulement sur plusieurs jours est une chose plus que plausible.
Enfin, mon perso a besoin de connaître les résultats de cette négociation pour répondre au Collège de la noblesse plus précisément, surtout sur les points de la convocation qui touchent au domaine religieux, donc rien ne peut être fait sans ce résultat.
Enfin, quand quelqu'un reçoit une convocation, celle-ci ne peut avoir qu'un caractère officiel, surtout quand elle émane d'un organe officiel comme l'est le Collège de la noblesse, donc le sceau rouge est une erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Antonio

avatar

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Lun 29 Oct - 14:54

Ce n'est pas une convocation mais un droit de réponse accordé à ton personnage.
L'entretien en cours vient de commencer et il est invraisemblable qu'on en soit déjà à quelques jours plus tard. La lettre n'aurait donc pas du être prise en compte dans ce RP. Ensuite, l'entretien n'empêche pas l'ouverture d'une procédure d'inéligibilité, ce sont deux choses distinctes et libre au Collège de la Noblesse de faire les deux choses en parallèle.
Surtout que si on suit votre logique, l'entretien dure plusieurs jours et il se terminera après le résultat des élections, et il sera trop tard pour le Collège s'il décide de déclarer ton personnage inéligible.

Pour info : le vote est en cours, le résultat sera donc communiqué officiellement sous peu à tous les personnages, en gargote.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Lun 29 Oct - 18:10

N'importe quelle personne de censée sait qu'une entrevue de la nature de celle organisée ici, avec le nombre de participants invités, ne peut que très probablement se prolonger sur plusieurs jours (il existe assez d'exemples IRL pour pouvoir le démontrer facilement).

D'autre part, je ne sais pas comment il peut y avoir un vote alors que je n'ai pas encore fourni la totalité de ma réponse, la deuxième partie de celle-ci dépendant du RP qui se tient ici !
A un moment donné, il faut être cohérent, parce que déjà dans le récit de la façon dont les choses se sont passées au Collège, c'est du grand n'importe quoi (sans doute JD Aristokoles ou JD Aegon auront l'occasion de le dire dans le RP de conciliation), alors si en plus vous n'êtes même pas capables parmi les JD du Collège de respecter l'ordre des choses et d'attendre que mon perso ait connaissance des résultats de la conciliation, c'est le bouquet du RP qui devient en fait un règlement de compte contre le JD derrière et plus un RP.

Après que vous vous soyez pris les pieds dans le tapis en menant deux RP inconciliables entre eux: la conciliation et l'examen de l'investiture, là c'est n'est pas ma faute; vous auriez dû réfléchir avant.
Revenir en haut Aller en bas
Antonio

avatar

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Lun 29 Oct - 19:13

Les deux sont compatibles car ils ont deux espaces temps différents, et la preuve c'est cohérent RP parlant.
Les élections sont dans 3 ou 4 jours je crois, le Collège doit voter et trancher avant c'est normal. Le Collège a eu la réponse que ton personnage leur a fourni, il s'avère qu'on ne peut pas attendre les résultats de l'entretien qui je le rappelle, ne porte pas sur le cas de ton personnage, mais sur les relations entre le clergé et la noblesse.

Le preuve en est, ton personnage n'y participe même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Lun 29 Oct - 20:28

Pour que les deux espaces temps fussent indépendants l'un de l'autre, il eût fallu que l'un ne dépende pas de l'autre; or, contrairement à ce que vous prétendez maintenant, ce sont bien mes propos et les réactions qu'ils ont suscités qui ont provoqué cette conciliation (je cite la lettre adressée à l'archevêché: "Ces propos que nous jugeons intolérables ont été prononcés par un membre du clergé, à savoir le Vicaire de Semur, Monseigneur Jerem, en Salle publique du Collège. C'est la raison pour laquelle nous souhaitons, le Duc et nous, discuter de cette fâcheuse affaire avec vous Monseigneur").
Donc, n'affirmez pas le contraire aujourd'hui, les écrits sont là pour vous démentir et la présence du perso Olivier à cette réunion aussi.
D'autre part, si mon perso n'y participe pas, c'est surtout parce qu'il avait demandé à ce que Keltica (le perso) ne soit pas présente à la réunion et que cela a été refusé, sinon il serait présent à l'entretien; cela n'a donc rien à voir avec le fait que la réunion ne le concerne pas, bien au contraire.

Ensuite, que vous modifiiez unilatéralement en cours de route le RP, sans consultation et sans concertation avec le JD du perso contre lequel il est mené sous prétexte que vous vous êtes pris les pieds dans le tapis en menant deux actions dont l'une ne pouvait dépendre que de l'autre, est tout simplement un manque de respect des personnes avec lesquelles vous jouez. Si c'est votre conception du RP, ce n'est pas la mienne: un RP ne se mène qu'en concertation avec les différents JD impliqués, sinon ce n'est plus du RP, mais un règlement de compte.

Citation :
Le Collège a eu la réponse que ton personnage leur a fourni

Le Collège ne peut pas avoir ma réponse, il n'en a qu'une partie, l'autre est en attente de la demande qu'il a effectuée et à laquelle le Collège n'a même pas daigné répondre, je la cite

Citation :
Aussi, avant d’aller plus loin et d’apporter la deuxième partie de ma réponse, puisque vous touchez à deux points dont seules l’Eglise et sa justice peuvent décider, j’oserais vous demander de me communiquer le résultat de la conciliation en cours à l’archevêché de Lyon.
Vous comprendrez que mes réponses futures ne peuvent que dépendre de l’issue de cette conciliation ; aussi est-il donc important que j’en prenne connaissance avant de poursuivre.

Bref, tout cela montre que vous vous fichez éperdument des gens.
Revenir en haut Aller en bas
Aegon
Philopator
avatar

Nombre de messages : 542
Diocèse : Autun
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Mar 30 Oct - 4:35

Olivier1er a écrit:
[hrp]J'ajoute que cela ne serai vraiment jouable que si on obtenait un dossier traité avant la fin des elections : ce qui ne sera pas le cas. Ne nous mettons pas de contraintes de temps inutiles. Le processus d'inegibilité a ete lancé puisque la requete a ete reçue en bonne et due forme. Le college doit donc statuer avant la fin de l'election.

Donc je vois deux possibilites :

- soit on tient compte du courrier qui ig aurait ete receptionner en desynchro temporelle totale dans le rp, et a ce moment là, l'eglise "jouerait la montre" pour contrecarrer la procedure lancée au College de la Noblesse avec pour consequence une complicité de Yut qui perdrait son coté d'arbitre et de personnage au dessus de la melée.

- soit on tient pas compte du courrier et on reste synchro temporel.

Enfin, puisque ma remarque est hrp, ljd Jeremy a t il eu l'autorisation de LjD Antonio pour publier la lettre ? Je ne pense pas.

Bon jeu a tous ![/hrp]

[Il y a aussi la possibilité d'ignorer la présente réunion, et de considérer qu'elle n'a jamais eu lieu. Quitte à se réunir plus tard. Cela maintiendrait la cohérence chronologique. Ainsi la procédure au Collège peut suivre son cours sans rendre ce qui sera dit ici incohérent à la réalité si la procédure n'est pas suspendue.

Bien sûr, en ce cas, et puisque les manquements au Concordat ne seront relevés qu'après la décision du Collège, cela risquerait de nuire aux relations entre Eglise et Collège voire duché de Bourgogne, selon le résultat de la procédure d'inéligibilité.

Ludiquement, Jd Aegon]


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aristokoles

avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 15/08/2012

MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Mar 30 Oct - 5:28

[Je me permet d'ajouter que si JD Jerem souhaite que son perso rende public la lettre, je ne vois pas de quelle autorisation il aurait besoin. Les perso ne trouveront peut être pas ça très correct, mais il n'y a aucune dimension HRP là dedans.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio

avatar

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Mar 30 Oct - 10:15

Vous faites erreur JD Aristokoles, l'autorisation du joueur est nécessaire pour publier sa lettre. C'est la loi française qui régit la correspondance privée.
Nous sommes dans un jeu mais il faut respecter la loi. Wink
Cependant, je n'ai jamais refusé une publication par soucis de cohérence RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Mar 30 Oct - 12:12

Cette lettre, bien qu'adressée en pv, n'a aucun caractère privé eu égard à son contenu qui est une invitation officielle à s'exprimer - même par écrit - pour donner ses explications. Par nature, elle est donc un document a caractère public, comme pourrait l'être, par exemple, un courrier reçu d'un huissier et qu'aucune loi ne vous interdit de montrer, si vous le désirez, à qui bon vous semble (amis, connaissances, avocat ...).
La seule chose qui est interdite par la loi, c'est la révélation de courriers strictement confidentiels contenant des informations relevant de la vie privée et/ou du secret professionnel pouvant entraîner un préjudice pour l'auteur du courrier, ce qui n'est pas le cas ici.

Citation :
Il y a aussi la possibilité d'ignorer la présente réunion, et de considérer qu'elle n'a jamais eu lieu.
Je n'y suis pas favorable puisque ce n'est pas ainsi que les choses ont été posées au départ; je ne suis donc pas consentant à ce que le RP soit modifié en cours de route, surtout que j'en serais le principal pénalisé.


Revenir en haut Aller en bas
Antonio

avatar

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Mar 30 Oct - 12:44

RP parlant et HRP parlant cette lettre était privée car envoyée à un seul destinataire avec en entête le destinataire, à savoir votre personnage. RP parlant, la cire rouge du sceau confirme le caractère confidentiel du courrier.
Et HRP je peux vous assurer que ce courrier peut-être considéré comme confidentiel, sans vouloir faire du droit et des leçons de morales, je vous renvoie au code pénal.

"Le secret de la correspondance est un droit au maintien du caractère privé et secret des correspondances. Il est accordé par les réglementations de la plupart des pays.
Il s'applique aux correspondances dont l'expéditeur pouvait attendre qu'elles bénéficient d'un minimum de confidentialité. En général, il s'applique aux courriers postaux et aux courriers électroniques. Une correspondance est en général définie comme toute relation par écrit entre deux personnes identifiables, qu’il s’agisse de lettres, de messages ou de plis ouverts ou fermés.
Il y a violation du secret de la correspondance lorsqu'une tierce personne prend connaissance, sans le consentement préalable de l'émetteur, d'un courrier à caractère privé.
Une correspondance reste la propriété intellectuelle de son auteur bien que le support physique soit la propriété du destinataire."


Si cela ne vous suffit pas, je vous laisse contacter les administrateurs du jeu qui vous confirmeront ceci. Je le répète je n'ai jamais refusé de voir publier mes courriers privés, mais il existe des lois et il faut les respecter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Mar 30 Oct - 13:24

Et je suppose que la lettre rendue publique auprès de ses clercs et mettant nommément en cause mon perso était de caractère privé aussi ? cette lettre où vous écriviez : ""Ces propos que nous jugeons intolérables ont été prononcés par un membre du clergé, à savoir le Vicaire de Semur, Monseigneur Jerem, en Salle publique du Collège. C'est la raison pour laquelle nous souhaitons, le Duc et nous, discuter de cette fâcheuse affaire avec vous Monseigneur").
Accuseriez-vous aussi le JD Yut d'avoir lui aussi, violé la loi IRL ?

Je crois que vous y allez un peu fort dans votre citation du droit juste pour justifier le fait que vous vous êtes planté dans la façon dont vous avez conçu votre RP au Collège. Le contenu même des lettres suffit et suffirait à n'importe quel avocat IRL, pour démontrer que leur contenu n'avait rien de privé mais s'apparentait bien à un courrier public.

En tout état de cause, tous les éléments démontrent, même sans les courriers, que c'est sur des arguments religieux avec mise en cause de mon perso que le Collège a été saisi et a saisi l'Eglise et qu'il ne peut se prononcer sur l'invalidité de mon perso qu'après avoir obtenu le résultat de la conciliation ici. Ce lien, ce sont les JD du Collège qui l'ont fait et qui ont donc posé le RP ainsi, pas moi ... donc au lieu de nous envoyer la loi IRL à la figure en ultime argument, ayez au moins la décence de respecter les règles du RP tel que vous l'avez défini sans le modifier en cours de route.
Pour moi, je le répète, je ne suis pas partant, ni consentant à une modification qui modifie complétement les données de départ.
Revenir en haut Aller en bas
Antonio

avatar

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Mar 30 Oct - 16:18

J'arrête ici la discussion qui tourne en rond, vous n'admettrez pas que vous avez tort sur certains points.

Je continue de jouer le RP comme je l'avais en tête et comme je souhaitais qu'il se déroule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Mar 30 Oct - 16:33

Sauf que vous ne pouvez jouer seul et contre l'avis du principal JD contre lequel le RP se fait; votre RP est d'ailleurs d'autant plus ridicule qu'étant en 5ème position sur la liste, je m'avais de toute façon aucune chance d'être élu; c'est dire si on frise la stupidité.
D'ailleurs, pourquoi, ni Aegon, ni Aristokoles, eux aussi candidats, ne sont visés par la procédure ? Pourquoi Monseigneur Tullia n'est-elle pas non plus visée ?
La vérité en est simple: vous cherchez à régler des comptes hrp entre JD, pas à faire du jeu RP.
Revenir en haut Aller en bas
Antonio

avatar

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Mar 30 Oct - 17:18

Vous êtes paranoïaque... je ne vois pas d'autre mot. Si vous pensez que j'éprouve une satisfaction personnelle, du plaisir à voir mon personnage participer à des débats visant une inéligibilité, vous vous trompez totalement...

Le RP en cours n'est pas et je le répète contre votre personnage et encore moins contre vous ! Franchement vous mélangez tout et écrivez sans réfléchir. Peu importe la place de votre personnage sur la liste - il pourrait être dernier ça ne changerait rien - le Collège peut être saisi. Et comme vous dîtes, le RP n'aurait aucun sens s'il avait pour sujet l'inéligibilité de votre personnage. Sincèrement je n'en ai vraiment rien à faire que Jerem soit éligible ou non, ça ne va pas changer ma vie...
Si les personnages que vous citez ne sont pas visés par la procédure, c'est qu'aucune saisine n'a été déposée contre eux tout simplement. Libre à votre personnage de le faire si vous le souhaitez.

Pourquoi moi joueur voudrait régler des comptes HRP avec vous ? Vous ne m'avez rien fait... Je n'ai aucune animosité à votre égard très honnêtement. J'éprouve de la sympathie pour tous les joueurs quelque soit leur façon de jouer, exceptés les tricheurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aristokoles

avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 15/08/2012

MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Mar 30 Oct - 17:34

[Pardon mais c'est du grand n'importe quoi, si je dois faire mes RP avec mon Code Civil a coté de moi pour être sur que tout va bien HRP, autant arrêter de suite. Votre perso n'a qu'à intenté une autre procédure pour diffusion de lettre non autorisé ou que sais-je... Mais pitié laissons le droit français en dehors de cela quand il s'agit de lettres RP, sinon ça va être un cauchemar.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio

avatar

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Mar 30 Oct - 17:41

Comment voulez vous jouer à un jeu sans en respecter les règles ? C'est impossible.
Si vous voulez vous plaindre c'est aux admins et pas à moi, je n'ai pas fait les règles, je me contente de les respecter.
Mon personnage ne fera rien du tout car il s'en contre-fiche, cela sera certainement pris en compte par certains membres votants au Collège.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Mar 30 Oct - 17:46

En tout état de cause, la rp tel qu'il a été modifié sans préavis et sans m'avertir ne me convient pas; donc, plutôt que de s'obstiner à ne m'avancer comme arguments que "c'est comme ça, pas autrement" (parce qu'en fait on a merdé quand on a lancé le truc et qu'on ne sait pas comment le rattraper), il vaudrait mieux rechercher une solution qui satisfassent tous les JD impliqués, plutôt que de vouloir à toute fin pousser jusqu'au bout un rp qui n'aboutira qu'à une seule conclusion: la preuve, comme il se le murmure beaucoup d'ailleurs entre JD en taverne, qu'un certain nombre des JD du Collège règlent des comptes hrp sous couvert de rp.
Revenir en haut Aller en bas
Aristokoles

avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 15/08/2012

MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Mar 30 Oct - 17:47

Sauf que cela n'a rien à voir JD Antonio, il s'agit d'une action RP. Et rien dans les règles du jeux n'interdit de dévoiler un courier privé RP tant que cela reste dans le cadre du RP. Trouvez moi un seul joueur éradiqué parce que son perso à révélé une lettre privée RP... Je suis curieux là...

Vous jouez votre personnage et cela je le respecte et j'aime bien le RP qui allait naître de cette confrontation, mais là vous commencez un peu à m'agacer avec vos pinaillages (ceci est valables pour les deux joueurs d'ailleurs.). Alors pitié un peu de fair play, chaque personnage a une stratégie, et celle de Monseigneur Jerem est de révéler la lettre à sa hiérarchie de faire valoir qu'elle est illégale, à votre perso de se défendre contre ça avec ce qu'il peut en RP. Si ça ne vous plait pas HRP, c'est pareil...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Mar 30 Oct - 17:59

Surtout que si mon perso est déclaré inéligible et qu'il fait appel de la décision, il sera bien obligé de faire état de cette lettre RP, donc de la rendre publique, que ce soit auprès du procureur de Bourgogne ou de la Cour d'appel; de même devra-t-il en faire état devant la justice ecclésiastique s'il veut lancer un procès en excommunication contre Antonio comme responsable moral en tant que président du Collège.

Du reste, je ne comprends pas pourquoi JD Antonio se focalise sur cette lettre parce qu'en tout état de cause, tous les éléments démontrent, même sans, que c'est sur des arguments religieux avec mise en cause de mon perso que le Collège a été saisi et a saisi l'Eglise et qu'il ne peut se prononcer sur l'invalidité de mon perso qu'après avoir obtenu le résultat de la conciliation ici. Ce lien, ce sont les JD du Collège qui l'ont fait et qui ont donc posé le RP ainsi, pas moi ...

Maintenant, parce qu'il se rendent compte qu'il va y avoir un problème, les JD du Collège veulent modifier le rp sans préavis, oui, ça me met dans une colère noire parce qu'à aucun moment quelqu'un n'a songé à me prévenir ni à rechercher à établir de nouvelles bases qui conviennent à tout le monde.

Revenir en haut Aller en bas
Tullia
Vicaire Général
Vicaire Général
avatar

Nombre de messages : 838
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Mar 30 Oct - 18:36

Je ne comptais pas intervenir, car j'estime que dans un jeu de rôle, on doit éviter le HRP au maximum.

Seulement, il est vrai jd Jerem et Aristokoles que la loi interdit la diffusion de courriers privés sans l'accord de l'envoyeur, même si cela est fait dans le cadre d'un jeu. A mon avis, cela ne donnerait pas lieu à une condamnation, et finalement, ce n'est pas très grave... Le mieux est donc d'arrêter de se disputer là-dessus, puisque visiblement, jd Antonio aurait accepté la publication de la lettre si on lui avait demandé.

L'important est de trouver la façon de jouer l'entretien, maintenant que la lettre a été dévoilée. Je suis d'avis aussi que cet entretien soit reporté, et que l'on fasse comme s'il n'avait pas encore eu lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Mar 30 Oct - 18:52

Je vous invite cordialement à consulter le blog du célèbre juriste Maître Eolas qui dit justement le contraire: "L'atteinte au secret des correspondances n'est un délit que si elle est commise de mauvaise foi, c'est à dire que la personne divulguant la lettre sait ne pas en être le destinataire", mais peut importe puisqu'il reste de toute façon la lettre reçue par Yut qui elle semble publique.

Ensuite,
Citation :

Je suis d'avis aussi que cet entretien soit reporté, et que l'on fasse comme s'il n'avait pas encore eu lieu.

Pour ma part, c'est non; ce n'est pas le rp pour lequel "j'ai signé" au départ et il modifie fondamentalement les choses, sans compter qu'il rend caduque la réponse que j'ai faite au Collège et qui aurait été différente si j'avais été prévenu que le RP avait changé en cours de route. J'ai passé un certain temps à rédiger ce courrier de réponse au Collège donc qu'il soit "bazardé" ainsi jusque parce que X ou Y a décidé de modifier le RP en cours sans m'avertir, je ne l'accepte pas. C'est un profond manque de respect.

Revenir en haut Aller en bas
Aristokoles

avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 15/08/2012

MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Mar 30 Oct - 20:08

JD Tullia, vous pensez vraiment que si cette cèe avait eu lieu dans l'histoire réelle Monseigneur Jerem n'aurait pas diffusé cette lettre? Je suis d'accord avec vous, faut éviter le HRP, surtout quand il s'agit d'invoquer une texte de loi français pour limiter le RP d'un joueur, chose que je trouve particulèrement...Bref vous m'aurez compris.

En ce qui me concerne, je suis du même avis que JD Jerem...Mais bon si vraiment JD Antonio trouve le cadre problématique, qu'on en change... Je trouve ça juste peu fair play pour JD Jerem...

Dans l'absou ça ne me dérange pas, ça ne changera pas mon RP, mais bon l'option "réecriture de l'Histoire comme ça m'arrange" je trouve ça abusé. Surtout que JD Jerem s'en retrouve lésé pour une action RP cohérente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio

avatar

Nombre de messages : 102
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Mar 30 Oct - 20:15

Pauvre petit canard...

Stop, basta, ras le bol.

Les deux RP à savoir l'entretien et la procédure d'inéligibilité continuent en parallèle et c'est tout. Le Collège rendra sa décision demain, peu importe le résultat il sera publié.

Cet entretien fonctionne au ralentis, sans doute que LJD Yut a peu de temps en ce moment, ça peut parfaitement se comprendre et je respecte cela, mais on ne pas pas faire retarder une procédure d'inéligibilité pour un entretien qui ne se terminera pas avant de nombreux jours.

LJD Yut fera ce qu'il veut, s'il veut prendre en compte dans son RP de l'entretien la décision du Collège de la Noblesse ou pas, je m'adapterai.

Maintenant c'est bon tout est dit et je n'interviendrai plus en HRP ici.

Bon jeu, car oui, c'est un jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Mar 30 Oct - 20:19

Citation :
Pauvre petit canard...

Je n'ai été ni méprisant, ni insultant à votre égard, je trouve donc ce propos totalement déplacé et je demande qu'il soit censuré et le JD responsable rappelé à l'ordre.
Revenir en haut Aller en bas
Aristokoles

avatar

Nombre de messages : 116
Date d'inscription : 15/08/2012

MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   Mar 30 Oct - 20:22

Faites comme vous voulez. Vous venez d'obtenir votre doctorat es anti-jeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réunion de conciliation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réunion de conciliation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [LCDJ] L'Union fait la Force V, 24-25 avril, Ormes (45)
» championnat de la Réunion 2010/2011
» Forum : Union Otaku
» TOURNOI MERS 19, 20, 21 Septembre 2008 - ILE DE LA RÉUNION
» réunion Tupperware III Un nouveau défi

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Province Ecclésiastique de Lyon :: Espace HRP-A Propos du Forum, des RR-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: