Forum annexe officieux du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesRomeConnexion

Partagez | 
 

 [Marie-Clarence] Licence : II.2. Le rôle de l'ecclésiatique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aegon
Philopator
avatar

Nombre de messages : 542
Diocèse : Autun
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: [Marie-Clarence] Licence : II.2. Le rôle de l'ecclésiatique   Jeu 23 Jan - 0:45

L'évêque d'Autun tendit avec douceur la seconde leçon du chapitre à Marie-Clarence.

Nous entrons dans des aspects un peu plus techniques, ma fille, et très importants pour la compréhension du fonctionnement du clergé, même si nous approfondirons ensuite.
N'hésitez pas à poser des questions, si quoique ce soit ne paraît pas clair.


Citation :
Le rôle de l'ecclésiastique

Ce cours va vous enseigner comment gérer au mieux votre paroisse, en conformité avec le Droit Canon et pour le salut de l’âme de vos futurs paroissiens.


Qu'est-ce qu'une paroisse ?
Citation :
La paroisse religieuse est, en premier lieu, une subdivision géographique dans un diocèse.
Dans l’église aristotélicienne la paroisse désigne à la fois une aire géographique précise, le « territoire de la paroisse », et un groupe de personnes habitant sur ce territoire et constituant la communauté paroissiale.
Le droit canon définit trois types de paroisse : communale (ou citadine), nobiliaire (fief) et communautaire. Dans ce cours nous n'étudierons que la paroisse communale.
Citation :
La paroisse communale est obligatoirement une ville ou un village ouvert, référencé comme paroisse et comportant une église, une mairie, des résidences et un marché.

L'église dite paroissiale est le lieu de rassemblement de la communauté devant laquelle le curé et ses assistants célèbrent différentes cérémonies telles que les deux messes hebdomadaires.

Qu'est-ce qu'un curé ?

Il doit être prêtre et théologien de l’Eglise aristotélicienne (niveau 3 voie de l’Église).
Il est nommé par l’archevêque ou l’évêque dont la paroisse communale ou citadine où il est nommé dépend.
Il est intronisé par l’archevêque ou l’évêque dont la paroisse où il est nommé dépend.

Le Curé peut célébrer tout les sacrements aristotélicien hormis l’ordination.
Il a en charge représentative et en Dieu (In God) la gestion religieuse, économique et administrative de sa paroisse.
Il peut nommer deux clercs pour l’aider en temps que vicaire ou diacre, et autant d’acolytes qu’il le désire pour autant qu’il ait l’accord de son évêque.
Il pourra nommer 3 Confesseurs paroissiaux en Dieu. (non encore codé)

Cumul : Curé est une charge principale, il ne peut donc cumuler avec d’autre charge principale.

Qu'est-ce qu'un diacre ou un vicaire paroissial ?

Il doit être fidèle de l’Église, s'il est ordonné (donc prêtre) le diacre porte le nom de vicaire.
Il est nommé par le curé de sa paroisse avec l’accord de son évêque (ou archevêque).
Il est intronisé par le curé de sa paroisse ou par son évêque (ou archevêque).

Il a en charge représentative la gestion religieuse de la paroisse où il est nommé.
Les diacres et les vicaires peuvent célébrer tout les sacrements aristotéliciens hormis l’ordination.
Ils ne peuvent nommer de confesseurs ni aucun membre du clergé paroissial, ils dépendent directement du curé paroissial ou à défaut de l’évêque.

Cumul : Diacre ou vicaire sont des charges secondaires liées donc aux règles de cumul.
Ils peuvent cumuler avec une d’autres charges secondaires ou primaires dans le clergé séculier mais uniquement si cette charge dépend du même évêque.
Un cardinal ou un évêque in partibus pourra toutefois être vicaire.

Les messes IG

Les messes sont célébrées une le dimanche et une seconde au moment que le curé pensera le mieux pour lui et les fidèles. Les messes sont ouvertes à tous et remonte votre moral. La façon d'aller à la messe est d'aller à l'église dans les heures inscrites et cliquez sur : Allez à la messe.

Comment fonctionne l'interface IG du curé : Guide de MrGroar

Quels sont les rôles RP du curé et du diacre ?

Ils se doivent d'être présents pour leurs fidèles quotidiennement. Les fidèles n'hésiteront pas à demander conseil au curé ou au diacre pour des questions.

Leur devoir est aussi de faire une messe [RP] au moins le dimanche pour pouvoir ainsi donner un peu d'éducation religieuse aux fidèles.
[Ces offices seront donnés dans un sujet nommé préalablement sur la halle de votre village, exemple : Cathédrale de langres ou encore Cathédrale Saint Mamès.]

Les sacrements de l'église seront aussi donnés par le curé ou le diacre [en RP dans le sujet de l'église].

Ils doivent encore donner des cours de catéchisme au futurs baptisés dans la mesure du possible. Il faut également de préférence que les curés prévoient un lieu de confession [RP]...

Et naturellement ils connaissent les Textes Sacrés afin de les faire connaitre le plus largement, convertir par la Parole, non par le feu, garantir une présence religieuse dans la vie de tout les jours dans son village, se rendre à la taverne pour rencontrer les paroissiens...

Ils doivent tenir les registres paroissiaux et venir régulièrement à l'archidiocèse [Un forum RP est dédié à chaque Archevêché].

Les curés : quelles limites à leur vie séculaire ?

Les curés peuvent recevoir une charge par leur maire pour représenter l'église ou faire parti du conseil municipal sans problème. Cela dépend toujours des lois en cours dans votre comté/duché. Il peuvent également être maire.
Les curés peuvent entrer au conseil comtal/ducal.

Les limites sont celles que le Canon impose à tous les prêtres:
Canon 1.4 a écrit:
Le prêtre doit pouvoir être montré en exemple comme Christos et Aristote sont leur exemple.
Certains prêtres voudront compléter leur vie spirituelle en s'impliquant dans la "société laïc". Dans ce cas le prêtre qui choisit cette route, doit le faire uniquement s'il peut le faire en tant que prêtre et donc en prônant le message divin.
Si à un moment sa charge entre en opposition avec son statut de prêtre, il devra se faire remplacer plutôt que de prendre des décisions contraires au message aristotélicien.


Travail

Après cette lecture et par votre expérience, comment envisagez vous votre devoir d'ecclésiastique face à vos paroissiens? face aux éventuels hérétiques qui peupleraient votre paroisse ?

Avez vous des idées de manières susceptibles de donner envie aux paroissiens de s'intéresser à l'Église et à son dogme?

Mis en forme par sœur Wilgeforte de Torretta-Granitola

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Clarence

avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 21/12/2013

MessageSujet: Re: [Marie-Clarence] Licence : II.2. Le rôle de l'ecclésiatique   Jeu 23 Jan - 1:55

Elle réfléchit avant de lui présenter ses réponses avec le sourire et de lui tendre

Voilà Monseigneur

Après cette lecture et par votre expérience, comment envisagez vous votre devoir d'ecclésiastique face à vos paroissiens? face aux éventuels hérétiques qui peupleraient votre paroisse ?

Déjà officier pour les 7 sacrements dès que je le puis, j’ai envie de rendre mes offices intéressantes, qu'elle parle de ce qui intéresse les gens. Leur quotidien, les moment important de la vie. Il faut de la musique, des couleurs, du charisme je pense.

Face aux hérétiques, je serais ouverte, je pense qu'il ne faut pas forcé à dire blanc quand quelqu'un soutient noir, mais leur tendre la main, si on arrive à nuancé leur vision, leur faire voir gris, c'est déjà un pas.
Ils doivent comprendre que le Très Haut est là, qu'il y a quelque chose qui nous transcende, leur expliquer l'existence de dieu par la raison, par la contingence. Apprendre à les connaitre leur avis, leur vie afin de comprendre leur rejet. Je part du principe que si on ne connait pas la maladie, on ne peut la soigner. Et puis a quoi sert t'il de jeter la pierre sur les hérétiques ? Ce n'est pas leur faute mais il faut les guider et je pense qu'un clerc est là pour çà.


Avez vous des idées de manières susceptibles de donner envie aux paroissiens de s'intéresser à l'Église et à son dogme?

Etre proche des pauvres, aider, aller dans les tavernes pour rencontrer les gens.  Il faut être quelqu'un pour moi de proche, vivre parmi le peuple dans le peuple pour les guider. Beaucoup son peut être effrayé on peur mais le dogme apporte de réel réponse sur la vie, il faut engager le débat, faire des activités ludique.

Pourquoi pas des week end sur la religion, veiller à ce que la politique s’engage pour l'église comme le fait qu'à mon sens chaque premier de liste devrait être baptisés , ce n’est pas le cas partout. Comment peut on prétendre à régner quand on vit dans le péché ?

Et puis outre la proximité, faire en sorte de toucher les gens par ce qui les concernés. Ca ne sert à rien de s'évader dans de grands discours philosophiques qui ne parle à personne et que les gueux ne comprendront pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegon
Philopator
avatar

Nombre de messages : 542
Diocèse : Autun
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: [Marie-Clarence] Licence : II.2. Le rôle de l'ecclésiatique   Jeu 23 Jan - 2:29

L'évêque sourit d'abord, puis s'assombrit.

Je n'ai rien à redire à vos réponses, si ce n'est sur la question des hérétiques. Je n'ai rien contre le fait qu'il faille leur tendre la main, mais il faut être clairs sur les buts.

Lorsque l'on est confronté à l'hérésie, l'on est confronté à la négation du Verbe divin. C'est de cela qu'il s'agit. A partir de là, il se trouve une obligation du clergé, une obligation! de contredire l'hérésie. Si quelqu'un dit noir, il faut rappeler le blanc. Ensuite, il peut y avoir, il est vray, diverses manières de le faire.
Je n'ai, au reste, pas tout à fait saisi ce que vous entendiez en parlant d'expliquer l'existence de Dieu par la raison et la contingence. Me feriez-vous la gentillesse de développer ce raisonnement?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Clarence

avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 21/12/2013

MessageSujet: Re: [Marie-Clarence] Licence : II.2. Le rôle de l'ecclésiatique   Jeu 23 Jan - 9:43

Mais Monseigneur, si on soutient blanc.... que l'autre reste sur noir et ne veux pas voir ses torts, qu'il commence à nous fustiger de quelques manières, il est difficile de lui faire voir le vrai quand il est guidé par la bête sans nom.

Dit elle un peu perdue alors que justement elle avait déjà eu affaire à des hérétiques.

Et bien disons que par la raison il faut un commencement de tout, ainsi il faut bien quelque chose qui créa notre univers et l'homme. Dire que la vie est partie de rien, de nul énergie, ce n'est pas raisonnable ou illogique. Tout est fait a partir d'une chose, mais pour crée l'univers, il fallait un point 0. Ce point est "un être qu n'aurait pas pus, ne pas exister", c'est Dieu. Alors que l'homme, une plante, aurait pu ne pas être là dans ce monde. Un homme tient son essence d'un autre, de ses parents, Dieu de nul personne puisqu'il est le début à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegon
Philopator
avatar

Nombre de messages : 542
Diocèse : Autun
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: [Marie-Clarence] Licence : II.2. Le rôle de l'ecclésiatique   Jeu 23 Jan - 16:37

Hochement de tête.

C'est, en effet, ce qui se produit la plupart du temps. Mais comprenez bien, il ne s'agit pas seulement de rappeler le blanc pour rappeler le blanc, mais pour qu'il soit rappelé aux fidèles. Qu'ils choisissent l'hérésie en place de la vraye foy, c'est leur responsabilité individuelle. Du moins chacun aura eu le choix, et justement ce ne serait pas le cas si le clergé ne combattait pas publiquement les hérésies.
Nous avons eu des cas d'hérésie plusieurs fois en Bourgogne, et en effet, poussés dans leurs retranchements théologiques, les hérétiques ne peuvent finalement se péréniser que par la violence et la force, ou bien se réfugient dans l'insulte et la fuite en avant, comme le père Pie de Valence, que vous avez je crois rencontré.

Ce que je veux vous dire, c'est qu'il,n'est bien sur jamais inutile de tendre la main, et d'ailleurs, cela serait en soit un manquement aux devoirs du clergé. Mais, tendre la main ne doit pas signifier négliger la gravité de l'hérésie, ou laisser l'idée aux fidèles qu'elle peut devenir acceptable. Le résultat en sera toujours le même: la damnation de l'âme à l'Enfer lunaire.


Votre démonstration est tout à fait juste, je vous félicite, et tout à fait conforme au demeurant avec le récit de la Création. En effet l'existence de Dieu se démontre par l'examen de la cause première et nécessaire. Cependant je crains que la chose ne vous soit quelque peu inutile face à l'hérésie, qui est le rejet de tout ou partie du dogme.
Sans doute, cependant, sera-t-elle un secours pour aborder les incroyants qu'on appelle les athées, et chez qui l'on peut trouver des gens très raisonnables.


Sourit.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Clarence

avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 21/12/2013

MessageSujet: Re: [Marie-Clarence] Licence : II.2. Le rôle de l'ecclésiatique   Jeu 23 Jan - 19:53

Elle hocha la tête

Oui vous avez raison Monseigneur, on ne peux hélas que mentionné et guider, c'est un devoir mais le choix reste personnel.

Merci, entendu pour la suite et oui un âne est tétu mais çà ne regarde que lui


Sourit en coin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aegon
Philopator
avatar

Nombre de messages : 542
Diocèse : Autun
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Re: [Marie-Clarence] Licence : II.2. Le rôle de l'ecclésiatique   Jeu 23 Jan - 20:29

Hélas, si cela ne regardait que lui, il ne serait pas nécessaire de faire tant d'efforts pour combattre les hérésies publiquement. Le plus grand danger et qu'en les laissant se développer, elles entraînent fonalement des grandes multitudes de fidèles dans leurs filets.

Tousse tousse.

Bon, si vous n'avez pas de questions, passons au chapitre suivant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie Clarence

avatar

Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 21/12/2013

MessageSujet: Re: [Marie-Clarence] Licence : II.2. Le rôle de l'ecclésiatique   Jeu 23 Jan - 20:51

Elle sourit

Pas de question merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Marie-Clarence] Licence : II.2. Le rôle de l'ecclésiatique   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Marie-Clarence] Licence : II.2. Le rôle de l'ecclésiatique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chronologie
» D'arts d'arts
» Textes canoniques applicables
» DARK HERESY HORUS
» Partie de Dark Heresy à la soirée Antre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province Ecclésiastique de Lyon :: PALAIS ARCHIEPISCOPAL - Annexes congrégationnelles :: PALAIS ARCHIEPISCOPAL - Séminaire Archidiocésain Saint Bynarr de Lyon :: Grandes Archives du Séminaire :: Archives 1462-
Sauter vers: