Forum annexe officieux du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesRomeConnexion

Partagez | 
 

 Entretien avec le comte de Corbières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aegon
Philopator
avatar

Nombre de messages : 542
Diocèse : Autun
Date d'inscription : 21/02/2012

MessageSujet: Entretien avec le comte de Corbières    Jeu 13 Fév - 21:04

Le cardinal-évêque se tenait, mais croisées sous son menton, l'air à demi abbatu, derrière son bureau. Des piles de documents trainaient de ci de là, et un certain délabrement régnait dans la pièce.

C'est dans ces conditions qu'on introduisit le comte de Corbières, que le cardinal accueillit d'un:


Dominus Vobiscum, mon fils. Je suis l'évêque d'Autun. L'on m'a apprit que vous souhaitiez nous entretenir de la cure de Moulins.
Je vous écoute.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arthurcano_d_alveirny

avatar

Nombre de messages : 5
Diocèse : SDF
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Entretien avec le comte de Corbières    Sam 22 Fév - 3:52

Le frère Arthur quelque peu dissipé à regarder l'architecture avait perdu de l'oeil Mgr Aegon et c'est à la rencontre des novices et membres de cet archevêché qu'il posait question.
Le bureau de Mgr Aegon, c'est par ici ou par là ?

Chacun accueillant le guider d'un signe prendre à droite, de l'autre prendre à gauche et à force de chercher, il avait fini par trouver le bureau de son éminence.

Invité à entrer.
Votre éminence, effectivement au sujet de la cure de Moulins, je souhaitais m'entretenir car m'y installant, et voyant lors de mon passage qu'il n'y avait guère de sacristain, je souhaitais pouvoir ainsi porter ma candidature à la cure de Moulins.

Il observa le bureau et reposant ensuite son regard sur l'évêque.
Ôtez moi d'un doute, le nom de l’évêque qui figure sur la porte de l'église Oane n'étant pas le votre, j'en comprends qu'il s'agit d'un homme ayant choisi de faire partie de l'Eglise de France et qu'en conséquence occuper la cure sera délicate comme vous alors de pouvoir oeuvrer In God ?

Si tel était le cas, il comprenait mieux pourquoi n'avoir reçu aucune réponse à ses pigeons.
Que pensez vous que nous puissions faire ? Accepteriez vous cependant de me nommer diacre de la paroisse de Moulins afin de pouvoir officier en quelques cérémonies pour les croyants et fidèles de Moulins ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arthurcano_d_alveirny

avatar

Nombre de messages : 5
Diocèse : SDF
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Entretien avec le comte de Corbières    Dim 9 Mar - 12:25

Les dispositions seraient prise avec patience mais pour permettre à l'église de Rome son plein pouvoir au moins en certaines terres. Une nouvelle alliée, nouvelle amie enfin une dame qui en Aristote à foy se fait montre d'une volonté d'aide et a commencé quelques disposition.

Votre Eminence, je me permets de vous informer que nous prendrons quelques informations et démarches pour ce qui concerne l’évêché d'Autun nos deniers nous permettre une certaine liberté d'action et nous tenterons de faire au mieux pour la grasce du Très Haut et la propagation de la Foy en Moulins.

Et de lui tendre un courrier écrit par soeur Hulrika aux autorités du Duché de Bourgogne.
Hulirika a écrit:
À Téo de Niraco, Duchesse de Bourgogne,

Votre Grâce,

Je me présente à vous, je suis Hulrika Malevitch, adjointe à le bourgmestre de Moulins, en Bourbonnais-Auvergne.

Si je vous adresse cette missive, c'est au nom de la mairie de Moulins, pour vous faire part d'un problème que nous rencontrons, concernant le spirituel.

Moulins est le seul village du Bourbonnais-Auvergne qui dépend de la Province ecclésiastique de Lyon, comme de nombreuses villes de votre Duché.

Depuis que j'y habite, Moulins n'a jamais eu l'honneur d'avoir un curé ou un diacre pour prendre soin de nos âmes ce qui nous vaut l'appellation de Ville du Sans Nom.

Mais tout peut changer... Car, nous avons un volontaire pour endosser la charge de diacre depuis peu.

Sauf que, voilà le problème pour lequel j'aspire à une aide de votre part.

Monseigneur Aegon, qui est l'évêque reconnu par l'Eglise Romaine, n'a pas accès à la cathédrale vu qu'elle est occupée par un évêque schismatique, Theodomir., qui a pris possession de celle-ci par la grâce des armes lors du conflit bourguignon.

Loin de moi l'idée de juger des choix de religion de mes voisins bourguignons, mais cela nous pose d'autant plus souci dans la mesure où cet homme ne daigne répondre ni aux missives du prétendant à notre église Oane, ni à celles de notre bourgmestre, et que personne ne peut donc guider nos âmes de pécheurs.
Le Bourbonnais-Auvergne, qui vous a prêté main forte pendant la guerre civile qu'a vécu la Bourgogne, est fidèle quant à lui à l'Eglise de Rome et ne reconnait que celle-ci.

J'ai déjà contacté au préalable l'archevêque Monseigneur Yut afin de trouver une solution, et il m'a conseillé de vous contacter, en espérant que votre autorité en Bourgogne puisse nous permettre d'avoir un évêque capable de répondre à notre demande en gérant les nominations dans les églises de nos villages.

Dans l'attente d'une réponse de votre part, en vous remerciant, par avance, de l'attention que vous apporterez à cette requête,

Rédigée en la mairie de Moulins, le 7 mars 1462,
Par Hulrika Malevitch, adjointe à la bourgmestre de Moulins.

<img src="http://img15.hostingpics.net/pics/159283signatureHul.png" alt="">

Arthur se préparait à se lever afin d'aller auprès des fidèles et croyants de Moulins, en place une organisation à ce sujet mais attendait avec infinie patience l'avis de son excellence Aegon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arthurcano_d_alveirny

avatar

Nombre de messages : 5
Diocèse : SDF
Date d'inscription : 13/02/2014

MessageSujet: Re: Entretien avec le comte de Corbières    Sam 5 Avr - 20:35

Son éminence était peu prolixe et le frère Arthur se prit à devoir rejoindre alors ses pénates.

Quelques semaines plus tard, il s'en revint et redemanda Audience. Certains s'offusquaient de chose mais quand il était présent il semblait plus délicat de parler...


Ayant été invité à entrer, il prit alors parole.
Votre Eminence, je viens à vous informer que si la manière peu surprendre, le constat est ainsi fait que je puisse occuper la cure de Moulins. J'aimerai de part votre fonction officielle au sein de l'AEF que vous puissiez faire nomination de votre frère ci-présent comme sacristain de Moulins, servant la sainte église de Rome.

Je vous montre d'ors et déjà l'annonce d'une première publications faite par ma part qui indiquent aux paroissiens qu'un serviteur de Rome occupe la cure :

Citation :
Bonjour à vous Croyants et Fidèles de Moulins,

depuis ce jour, je serai votre sacristain en la cure de Moulins afin d'y officier et de propager la foy en cette paroisse que je servirai au mieux de mes possibilités et selon les préceptes Romains qu'il m'a été donné d'apprendre et de servir tout au long de ma Vie.

Je vous demande ce jour un premier geste simple, celui de m'indiquer par le moyen que vous souhaiterez soit par un courrier à mon attention, soit en venant au presbytère déposer votre souhait, m'informer de ce qui pourrait être selon vous un bon moyen de rassembler le plus grand nombre en notre Eglise.

Les messes In God débuteront dès le Dimanche 13 Avril 1462 et pour l'instant vous propose d'ouvrir l'église à ces horaires :
- Lundi au Vendredi : Messe nocturne de 21h à 23h
- Dimanche : messe immuable de 10h à 12h.

Sous réserve de ma présence en les murs de votre cité et dont je vous informerai par voie d'annonce sur la porte du Presbytère de Moulins.

Dans l'espoir de votre courrier et votre venue prochaine, je prierai pour que le Très haut guide vos pas !

Rédigé et scellé au presbytère de Moulins, le 3 avril 1462

Frère Arthur Cano d'Alveirny
Sacristain de Moulins
Membre de la Sainte Eglise Romaine
Ainsi que ce que nous avons pu afficher sur la porte du presbytère afin que les croyants puissent venir en ces lieux pour suivre les enseignements de la pastorale et / ou du séminaire.

Une pause courte puis...
J'aurais quelques questions quand aux cours de pastorale que je souhaite pouvoir donner en Moulins, dois je impérativement dirigé chacun vers icelieu ou puis je les donner au presbytère.
Toujours en ce sens, ayant pour habitude de faire le suivi des cours au sein du séminaire primaire de Narbonne en tant que Doyen, j'y ai fais mettre en place il y a quelques années les certificats qui ont toujours cours en cette Province Ecclésiastique.

Serait il possible d'en avoir exemplaires vierge pour les cours qu'il me sera possible de donner en la paroisse de Moulins ? Mais également quelques exemplaires vierges de certificat de Baptême, de Mariage et des attestations de décès suite funérailles Aristotéliciennes ?

Enfin Eminence serait il possible d'avoir les clefs du bureau de la paroisse de Moulins ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entretien avec le comte de Corbières    

Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien avec le comte de Corbières
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» demande d'entretien avec le conseil
» [RP] Entretien avec le consul Martin_tamarre
» Entretien avec le diable ( PV J.Lennon)
» Entretien avec un Community manager sur le chat
» Entretien avec Rouletabille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province Ecclésiastique de Lyon :: PALAIS ARCHIEPISCOPAL - Bâtiment principal :: Bureau de l'Evêque d'Autun-
Sauter vers: