Forum annexe officieux du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesRomeConnexion

Partagez | 
 

 [Louis-Appollon de Castelviray] Licence : V.2 - Le baptême

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yut
Cardinal-archevêque de Lyon
Cardinal-archevêque de Lyon
avatar

Nombre de messages : 1211
Diocèse : Lyon
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: [Louis-Appollon de Castelviray] Licence : V.2 - Le baptême   Lun 21 Sep - 2:15

Le baptême

Ce cours va vous apprendre à célébrer le baptême, aussi appelé rite d’entrée dans la communauté aristotélicienne. Vous serez certainement amené à réaliser ce sacrement de très nombreuses fois, et parfois en groupe.


A) Informations

Le baptême est la cérémonie d'entrée dans la communauté aristotélicienne. C'est donc un sacrement très souvent pratiqué. Il est important de souligner l'aspect d'entrée dans la communauté aristotélicienne comme une seconde naissance.
Des baptêmes collectifs peuvent être organisés en cas de beaucoup de demandes. La cérémonie ne change pas pour autant.
Le parrainage est hautement souhaité mais non une obligation, à part pour les reconversions. Toutefois la personne faisant office de parrain ou de marraine doit être baptisée et non sujet à interdictions.

Avant de procéder au baptême, le clerc devra obligatoirement réaliser une préparation au baptême appelée "Pastorale". Il existe une Pastorale Officielle, validée par la Préfecture à l'Enseignement Aristotélicien et la Congrégation du Saint Office, qui devra être privilégiée, cependant, le clerc officiant pourra réaliser sa propre pastorale à la condition de la présenter à la préfecture pour validation.
A l'issue de cette pastorale, le clerc devra s'assurer que le futur baptisé comprend bien les engagements qu'il prend en entrant, par le baptême, dans la grande famille des croyants aristotéliciens. Pour cela, il devra obligatoirement lui faire passer "L'Examen de Préparation au Baptême" que vous trouverez en annexe ci dessous.
Ce n'est qu'une fois que ces formalités, imposées par le droit canon, auront été satisfaites que le baptême pourra être célébré.
En cas de non respect de ces obligations, le baptême sera considéré comme nul et non avenu.

Lien vers l'intégralité du texte du droit canon relatif au baptême[/b]


B) Cérémonie type

1) Accueil des fidèles

2) Confession

3) Récitation du Credo par le parrain ou la marraine

4) Lecture d'un passage du Livre des Vertus en lien avec le baptême par le parrain ou la marraine

5) - Brève description de la religion aristotélicienne (Agrégation à la communauté des croyants, Illumination de l'Ame par la Foi, Début du chemin de purification, Libération de la vision purement matérielle du monde : accession au monde des Idées, Promesse du paradis.
- Arrivée devant le baptistère
- Serment d'allégeance à l'Eglise par le baptisé
- Aspersion d'eau accompagné des paroles : "Je te baptise au nom de l’Eglise Aristotélicienne et au nom du Très Haut, pour l’amitié de tous les Saint et pour l’amour du Père de l’humanité"
- Le baptisé reçoit un cierge et le célébrant le renvoie par une exhortation à porter par ses exemples la lumière aux autres et lui dit ce qu'il a gagné par le baptême et ce qu'il risque de perdre en trahissant son engagement solennel par une conduite déshonnête.
- Le baptisé reçoit aussi une médaille aristotélicienne de couleur bleu cyan, couleur des fidèles Aristotéliciens baptisés, ils pourront l’utiliser sur leurs signatures afin d’afficher leur engagement aristotélicien.




Vous pouvez utiliser cette image spécifique au baptême pour le serment d'allégeance :



Code:
[img]http://img49.imageshack.us/img49/8021/sermentbaptemeba2.png[/img]

6) Fin de la cérémonie, tous viennent féliciter le(s) nouveau(x) baptisé(s).

(La B.U.A a également des exemples de baptêmes dans ses rayons, allez y faire un tour en cliquant sur le lien en haut)


C) Exercice

Vous réaliserez un baptême avec un personnage type qui n'a pas été baptisé par le passé et qui a un parrain et une marraine.

De nombreux exemples de cérémonies sont disponibles à la Biblihomélie, n’hésitez pas à vous en inspirer : http://biblihomelie.bb-fr.com/forum.htm

Mis en forme par sœur Wilgeforte de Torretta-Granitola, corrigé par Mgr Yut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis-Appollon

avatar

Nombre de messages : 67
Date d'inscription : 06/11/2014

MessageSujet: Re: [Louis-Appollon de Castelviray] Licence : V.2 - Le baptême   Mer 23 Sep - 23:46

Le jeune X avait passé sa pastorale avec succès, et L-A était fier de pouvoir le baptiser. Il savait aussi que Y et Z, son parrain et sa marraine étaient un choix parfait pour l'accompagner sur le chemin de la vraie Foy.

Le grand jour était venu, et les cloches de l'église de A appelaient à toute volée les fidèles à assister à l'entrée de X dans la grande famille aristotélicienne.

Alors que l'assistance était au complet, le prêtre commença par un accueil en règle.

Bienvenue, mes frères et mes soeurs dans la Maison du Très-Haut pour accueillir X au sein de notre Eglise!

Autant l'Homme est-il pécheur, autant Dieu est Miséricorde! Demandons Lui pardon!


[Confiteor]

Maintenant que nous avons demandé pardon au Très-Haut, je vais demander au parrain, Y, de bien vouloir dire tout haut notre foi en Lui... écoute bien, X, imprime ces mots au fond de ton coeur, aussi profondément que l'Amour qu'Il te porte...

[le parrain récite le crédo, les autres suivent, c'est classique.]

Je demanderai maintenant à Z de bien vouloir nous lire ce passage de la Vita de Christos, où un centurion romain est converti par le prophète, se répand de ses péchés et rejoint, comme toi aujourd'hui, X, la famille aristotélicienne.


Citation :
Quand cette foule se dissipa, la place se vida, laissant place aux gardes du procurateur romain qui gouvernait cette ville. C’est alors, mes amis, que j’eus l’une des peurs les plus profondes de ma vie. Les soldats, rouges, en habit de sang, faisaient irruption sur la place par les multiples ruelles.

Certains surgirent sur les murailles et d’autres sortirent de différents bâtiments, bloquant toutes les issues et toutes les portes. Un tribun descendit alors les marches du palais du gouverneur, accompagné d’un robuste centurion.

Arrivé au milieu de la place, le tribun arrêta sa marche, et se pencha du côté de son centurion. Ce dernier prit alors la parole et nous dit de sa grosse voix brutale :

" Toi, Christos, qui te dis le messie et le guide ! Je t’accuse de nuire à la cité. Tu es un fomenteur de révoltes, un dangereux révolutionnaire, un homme de troubles. Aussi je te demande de me suivre ! "

Nous autres, ses apôtres, étions paralysés par la peur. Nous n’entendions que le sifflement de la brise qui faisait s’agiter les capes des romains. Et nous guettions, inquiets, la réaction de Christos. Daju était terrorisé, lui qui avait été vexé de ne pas avoir été choisi par Christos pour construire son Eglise.

Christos dit alors au centurion :
" En vérité, je te le dis, homme de peu de foi, je ne te suivrai pas, mais c’est toi qui vas me suivre ! "

Alors, le tribun ordonna au centurion de se saisir de Jeshua, et l’officier, à la mine féroce s’approcha de nous d’un pas lent. Je respirais au rythme de la cadence de ses pas, essayant de calmer mon cœur qui s’affolait. Lorsqu’il se trouva face à Christos, le Centurion le regarda dans les yeux, intensément et assez longuement. Lorsque soudain, il ôta son casque et s’agenouilla en embrassant la robe de notre messie.

" Maître, supplia-t-il, à la plus grande surprise du Tribun, je voudrais vous suivre et faire partie de cette communauté de fidèles. Comment dois-je faire ? Je sais que je suis pécheur et que j’ai servi un mauvais maître, mais je t’en prie dis-moi comment me faire pardonner ! "

Alors Christos le releva et sous le regard médusé des romains, il prononça ces mots :
" Pêcheur, je te le dis, tu viens de faire la première chose que les fidèles devront faire ; se montrer humble et confesser leurs pêchés. Ainsi, si ton repentir est sincère, Dieu te pardonnera. "

Christos se tourna vers ses apôtres, et continua :
" Et vous, que les fautes commises par vos ouailles leurs soient pardonnées si elles viennent les confesser à vos oreilles, et qu’elles sont prêtes à en faire pénitence."

Alors, Christos s’approcha de la fontaine, et dit encore au Centurion :
" Par la grâce de l’éternel, je vais te laver de tes péchés, te ceignant d’eau, source de vie. "

Et Christos plongea ses mains jointes sous le jet de la fontaine. Il aspergea la figure du Centurion de cette eau en chuchotant ces paroles :

" Seigneur, daigne laver cet homme de ses péchés, et lui donner ainsi une nouvelle naissance parmi les croyants ! Au nom du Très Haut. Amen "

Puis, Christos nous appela à lui, nous, ses apôtres et, les uns après les autres, il nous ceignit de l’eau de la fontaine, nous faisant naître à nouveau. Il nous dit: " Mes apôtres, tant hommes que femmes, par la grâce de Dieu, vous voici lavés de vos péchés. A vous de Lui montrer que vous saurez vous montrer digne de cet honneur qu’Il vous fait, car le sacrement du baptême pourra être retiré à quiconque en trahit l’essence. "

Ce fut une journée intense que je n’ai jamais oubliée tant elle est gravée dans ma mémoire. Notre émotion était à son comble quand nous nous aperçûmes en plus que les soldats avaient déserté la place.


Opinant du chef, Louis-Appollon enjoignit la marraine à retourner auprès de son filleul, avant de poursuivre.

Voyez, mes amis. Voyez l'humilité de ce soldat... voyez sa volonté de se rapprocher de Dieu! Et voyez aussi la volonté de Christos de l'accueillir. L'Eglise ne connait guère les classes, elle ne connait guère les peuples: son message est destiné à l'humanité toute entière, du plus riche au plus pauvre, au soldat et au prêtre, au paysan et au Duc... du plus grand pécheur au plus vertueux des hommes. L'Eglise, dans sa communauté de croyants, vous accueille tous tels que vous êtes, et vous demande de vous accueillir entre vous, croyants.

La foy est un chemin pour tous, un chemin purificateur vers la Liberté, vers la Lumière, vers le monde des Idées, vers le Paradis Solaire à l'heure de notre trépas. Si la Vertu complait à Dieu, c'est parce qu'elle nous est bénéfique, elle grandit l'Homme... Dieu, par la vertu, entend nous montrer le chemin de notre propre bonheur, car Il nous aime!


D'un geste engageant, le Castelviray fit signe à X de bien vouloir l'accompagner vers le baptistère, en compagnie de son parrain et de sa marraine.

Une fois près de la vasque de pierre, il poursuivit.

X, tu entres parmi les fidèles aristotéliciens, dans leur amitié , ainsi tu as choisi de vivre selon le livre des vertus et de fuir le péché durant toute ta vie afin de gagner le Paradis Solaire, veux-tu en faire aujourd'hui le serment d'allégeance que je vais te demander de réciter maintenant. Ce n'est pas une simple prière ne l'oublies pas, c'est un serment.

Répète après moi:

"Je reconnais en Dieu le moteur du Monde, la pensée suprême et la cause efficiente et finale du Monde.
Je reconnais l'Eglise Aristotélicienne comme mon guide dans la connaissance de Dieu, et je jure de lui rester fidèle ainsi qu'à son autorité, seule représentante sur Terre de l'Etre divin.
J'accepte tout cela de ma propre volonté pour le salut de mon âme en vue de ma résurrection près de Dieu dans la contemplation éternelle de Sa Beauté.
Je désire que mon nom apparaisse comme baptisé et serviteur de Dieu tout puissant."


[Normalement, il répète]

Approchant le baptisant du baptistère encore un peu, le prêtre y plongea les main, formant une coupe avec ses paumes, et déversa généreusement l'eau sur le haut du crâne de X tout en récitant avec solennité:

Je te baptise au nom de l’Eglise Aristotélicienne et au nom du Très Haut, pour l’amitié de tous les Saint et pour l’amour du Père de l’humanité.

Il invita la Z à tendre un linge à X afin qu'il puisse se sécher, avant de continuer.

Ainsi te voilà purifié par la grâce du Tout-Puissant. Tes fautes sont pardonnées. Ton âme sera libérée des craintes de l'enfer lunaire, pour peu que ta vie soit vertueuse.
Puisses tu ne jamais oublier tes devoirs de bon Aristotélicien.


Il invita ensuite le parrain et la marraine à venir allumer ensemble le cierge qu'il leur a confié et à le donner à leur filleul.

Par cette lumière que Z et Y te confient au nom de la communauté aristotélicienne, ils t'invitent à suivre les préceptes de Christos et d'Aristote. Te voici désormais éclairé par la Lumière du Très-Haut.
Reste sur le chemin de la vertu, sert Dieu ou tu retomberas dans l'obscurité, vulnérable aux tentations et aux vices. Cette lumière te guideras sur le chemin de la vertu et éclairera ton cœur lorsque la créature sans nom tentera de l'assombrir.


S'adressant désormais au parrain et à la marraine:

Y et Z, par ce geste, vous vous engagez à guider X, à l'accompagner sur le chemin de la Foy et de la Vertu. Que la Confiance et l'Amitié vous lient à jamais à lui...

Le prêtre revint près du baptisé et glissa autour de son cou une fine chaine de cuivre sur laquelle pendait la médaille aristotélicienne.


Voici la médaille des baptisés. Elle symbolise ton appartenance à notre Sainte Église ainsi que ton engagement dans notre Communauté. Porte là toujours avec honneur et soit en fier!

Frères et soeurs, accueillons et saluons notre nouveau frère X!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yut
Cardinal-archevêque de Lyon
Cardinal-archevêque de Lyon
avatar

Nombre de messages : 1211
Diocèse : Lyon
Date d'inscription : 21/11/2009

MessageSujet: Re: [Louis-Appollon de Castelviray] Licence : V.2 - Le baptême   Dim 27 Sep - 23:58

Évidemment, le centurion, un classique! Fort bien interprété, qui plus est. C'est très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Louis-Appollon de Castelviray] Licence : V.2 - Le baptême   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Louis-Appollon de Castelviray] Licence : V.2 - Le baptême
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» demande de baptême pour les von Frayner
» Demande de baptême
» [RP Saint André] Baptême de Mélisandel
» Confirmation de Servanne - Baptême de Tete08700
» [1000pts - Partie amicale/collection] Louis IX en croisade !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province Ecclésiastique de Lyon :: PALAIS ARCHIEPISCOPAL - Annexes congrégationnelles :: PALAIS ARCHIEPISCOPAL - Séminaire Archidiocésain Saint Bynarr de Lyon :: Grandes Archives du Séminaire :: Archives 1464-
Sauter vers: