Forum annexe officieux du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesRomeConnexion

Partagez | 
 

 [Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alboin
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
avatar

Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 02/02/2015

MessageSujet: [Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien    Lun 9 Mai - 19:41

Citation :
Le credo aristotélicien

Ce cours va vous enseigner le véritable sens du Credo, ainsi que son importance.

Le texte

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN

Importance de ce texte

Le Credo est le texte fédérateur de notre Eglise, il est là pour faire grandir notre foi en notre cœur. Cette prière affirme notre foi et la crie au monde: il est le signe de notre union de croyants aristotéliciens.

Il illustre aussi le dogme et le résume en quelques mots. Tous les aristotéliciens doivent le connaître.


Travail

Vous expliquerez le texte comme si vous aviez devant vous un jeune paroissien demandant le baptême et que vous lui donniez un cours de catéchisme.

Mis en forme par sœur Wilgeforte de Torretta-Granitola

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alchemicus
Professeur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: [Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien    Mar 10 Mai - 14:03

C'était une situation intéressante car maintenant Louis devait simuler un curé et son professeur était le paroissien imaginaire à cette occasion.

Mon fils, étant donné que vous avez exprimé votre désir de recevoir le sacrément du baptême, je me sens obligé de vous apprendre le Credo, qui condense en soi le Dogme entier de notre Foi aristotélicienne.

Louis donne à son paroissien imaginaire le parchemin avec le texte du Credo.

Maintenant, nous allons le lire ensemble et je vais vous expliquer chaque partie l'une après l'autre.

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,

Dieu est tout puissant car sans lui rien ne peut exister. Dieu est la source de toute chose. Il est omnipotent car il suffit à Dieu de penser pour que le monde soit créé, Il est omniscient car Il est la source du savoir et de l’existence, Il est omniprésent car tout est issu de Lui et tout est en Lui.

Créateur du Ciel et de la Terre,

Par cette phrase, on essaye d’englober l’ensemble de la Création, visible et invisible. Cependant, le ciel et la terre ne se résument pas aux plaines, aux montagnes, aux mers et rivières, aux nuages etc, ils s’étendent aussi à l’homme, ainsi qu'à l’ensemble des créatures vivantes, mais également aux sentiments, aux émotions, en général à tout ce que l’homme peut vivre ou ressentir.

Des Enfers et du Paradis,

Comme tout est issu de Dieu, le Tout-Puissant est également à l’origine des Enfers et du Paradis. Il s'agit du monde invisible, par opposition au monde visible qu’est la terre et le ciel. Après la mort, c'est le Soleil où se rendent ceux qui auront réussi à vivre une vie exemplaire, vertueuse. À l’inverse, le sol lunaire attendra les hérétiques, les incroyants et les infidèles qui n’auront pas cru en l’existence de l’Eternel.

Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Cette phrase résume les deux possibilités qui s’offriront à nous lorsque nous serons face à Dieu le jour de notre mort, quand nous nous soumettrons à son jugement. Cependant, Dieu nous permet de revenir à la vie si nous ne nous estimions pas assez vertueux pour mériter le Paradis. Choisir de revenir à la vie, c’est vouloir changer notre vie et se tourner désormais vers la Foi et ses valeurs, car le deuxième jugement pourrait se montrer comme définitif.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,

Aristote était le sage, le serviteur du Très-Haut, à qui le Verbe divin a été révélé et qui annonça la venue du salut et de la lumière à l'humanité. Depuis la Création les hommes s’étaient peu à peu détournés de Dieu pour finalement oublier jusqu’à Son existence. C’est alors qu’Il décida de poser la première pierre d’un édifice qu'on appelle l’Eglise. Aristote était éclairé par la lumière divine, sa raison et ses enseignements allaient ouvrir une ère du retour de l'humanité aux préceptes du Très-Haut. Il était le premier dans le duo fondateur de l'Église.

Envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

L'âme humaine est composée de deux parties: la compréhension et le savoir. Aristote est venu pour nous apporter la compréhension, et Christos est venu pour nous apporter le savoir. De plus, la Foi et la Raison représentent deux facettes de la même réalité. La Foi apporte la Vérité, mais pour la comprendre il nous faut user de la Raison. La vérité de la Raison et la compréhension étaient l’œuvre d'Aristote et cela était le premier élément de cet sentiment dans l’homme à nouveau retrouvé - la Foi et la conscience de l’existence d’un seul et unique dieu qui est le Très-Haut.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.

Christos est messie, guide et miroir de la Divinité. Étant donné l'égarement de l'humanité, Dieu décida qu’il était temps pour les hommes de voir arriver celui qui a été annoncé par Aristote pour apporter le divin enseignement. Christos aura la volonté de compléter l’ouvrage entamé par son prédécesseur dans l’optique de l’établissement d’une Institution forte, morale et vertueuse, qui serait au service du Très Haut.

Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.

Voilà pourquoi Christos nous indique le chemin du Paradis. Par sa doctrine, sa foi et son message, il complète son prédécesseur dans une indispensable explication du mysticisme et de la foi. Il faut trouver le juste milieu entre les vertus et les péchés, entre les vertus elles-mêmes et entre la foi, car il ne suffit pas d’être vertueux, mais il faut aussi croire, avoir la foi et être persuadé par le message de Christos. C’est en cela que sa vie exemplaire se montre comme essentielle et c’est par ce qu’elle est exemplaire que celle-ci nous mène au Paradis.

C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Christos a été condamné à la croix, mais ce qui est admirable dans ce fait, c’est que Christos c’est offert lui-même à l’humanité pour réparer les fautes qu’elle avait commises au cour des siècles. Par son sacrifice, Christos apporte le salut et prouve à Dieu que l’on peut offrir, jusqu’à son propre corps, sa propre vie, sans rien attendre en retour et pour le bénéfice des autres.

Je crois en l'Action Divine;

L’Action Divine représente l’espoir et la Foi insufflée par Dieu aux hommes à travers l’Eglise qui la redistribue à l’ensemble des fidèles. Par conséquent, cela anime et inspire la volonté de se rapprocher toujours plus du divin à travers les sacrements donnés par la Sainte Église.

En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;

La Sainte Eglise Aristotélicienne est en fait l’union entre les deux enseignements des prophètes Aristote et Christos qui ensuite donna à son tour la naissance à la Sainte Institution. Cependant, c’est à Christos que l’on doit sa création institutionnelle. En effet, lors d’un repas il interpella Titus, l’un des ses apôtres préférés, et le chargea de l’aider à construire l’Eglise et à ses autres disciples il confia la mission de porter la Parole à travers le monde. Aujourd’hui, les évêques sont les successeurs des apôtres de Christos, et le premier d’entre eux est le successeur de Titus, l’évêque de Rome. Et pour cette raison on la nomme Romaine. L'Église est Sainte parce qu'elle est l'Institution de Dieu, Une car les fidèles forment une même famille dont le père est le Très Haut Lui-même. Et par conséquent Indivisible.

En la communion des Saints;

Cette phrase symbolise l’union universelle de l’Eglise à travers le temps, l’univers visible et invisible. Lorsque un humain devient fidèle de la Sainte Église par le sacrement du baptême, il est invité à tendre vers le Divin. Ça veut dire tendre vers l’état de sainteté, et le fidèle est saint quand il a atteint le Paradis solaire, par une vie suffisamment vertueuse. Les Saints sont élevés comme un modèle pour chaque humain et ils intercèdent auprès du Très Haut lorsque les fidèles leur adressent des prières.

En la rémission des péchés.

Dieu, dans son infinie mansuétude, pardonne aux hommes leurs fautes, leurs péchés. Cependant, l’homme doit croire en cette rémission et il doit entreprendre cette démarche dans l’optique sincère de se voir lavé du mal commis. C'est par le sacrement de la confession que Dieu nous accorde son pardon.

En la Vie Eternelle.

La vie éternelle le destin de chaque homme. Qu'il soit bon ou mauvais, après sa mort il fera face au jugement du Très Haut qui décidera si l’homme est condamné à l’enfer lunaire ou au Paradis solaire pour l’éternité. Le premier est un monde de souffrance et de malheurs où se trouvent les sept démons symbolisant chacun un des péchés capitaux, lorsque le second est le monde de Dieu où se trouve l’ensemble des fidèles qui ont mené une vie exemplaire et vertueuse. On y retrouve Aristote, Christos, les sept archanges symbolisant les Vertus, les saints, ainsi que nos frères et nos sœurs en l’Eglise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alboin
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
avatar

Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 02/02/2015

MessageSujet: Re: [Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien    Jeu 12 Mai - 15:12

L'évêque écouta et repris au fur et à mesure les passages qui lui paraissaient nécessiter une intervention.

Des Enfers et du Paradis,

L'enfer lunaire est aussi le destin des pécheurs impénitents.

Juge de notre âme à l'heure de la mort.


La seconde chance est une possibilité qui est parfois offerte, mais il ne faut pas compter dessus, puisque ceux qui en bénéficient n'en gardent point le souvenir. Théologiquement, le passage du Livre des Vertus qui le mentionne nous permet surtout de connaître la nature de l'Enfer. Il est préférable, quand on explique ce passage du Credo aux Croyants et Fidèles, de s'en tenir à l'explication que c'est Dieu qui décide de qui va en Enfer ou au Paradis solaire, selon qu'on s'est conformé à Ses volontés ou non.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,


L'Eglise elle-même est fondée par Christos, il est maladroit de dire qu'Aristote en a posé la première pierre. D'abord parce que Christos bâtit la Sainte Institution sur la totalité de la Révélation, et non seulement la part transmise par Aristote, mais aussi parce que la Communauté aristotélicienne elle-même n'existe point avant Christos. En revanche, on peut dire que sans Aristote, Christos ne peut être compris, et que sans Christos, l'oeuvre d'Aristote est incomplète car en effet, elle vise à l'établissement futur de l'Eglise.

Envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.


Sur cette partie, je crois qu'il y a des confusions à réparer. L'âme est par nature une et indivisible. Il n'y a pas plusieurs parties de l'âme. En revanche, il y a bien deux facettes à la foi aristotélicienne: Raison et Foi.
L'âme se distingue de l'Esprit seul comme en possèdent les animaux car elle est un Esprit d'ordre supérieur, qui rend intelligible à l'être humain la Parole divine, et le rend sensible à l'ordre spirituel de la Création. Ainsi Aristote et Christos se complètent en effet dans ces deux aspects de la foi aristotélicienne; Aristote donne compréhension et savoir, quand Christos donne une matière appelant à la sensibilité de l'âme à la sainteté.
Pour parler de façon moins obscure, Aristote est le Prophète de la Raison, Christos celui de la Foi. L'un en appelle à la logique, au raisonnement philosophique, à l'intelligence humaine, en somme. L'autre en appelle à la nature plus profonde de l'humanité, qui est de chercher le Bien et de tendre vers Dieu. Ainsi Christos use-t-il de l'exemple, et fut pour cela désigné Miroir de la divinité. On peut aussi dire que le message du premier prophète est d'ordre davantage logique que mystique, et inversement pour le second.

Cela vous paraît-il clair? Je sais que ces choses sont parfois compliquées à intégrer.


Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.


Il complète, mais achève aussi, fixant pour l'éternité les normes théologiques de la vraie foi. Par ailleurs, et quoique cette croyance fausse soit répandue, il n'est jamais question de trouver un juste milieu entre vertus et péchés. Cela n'aurait aucun sens. Le juste milieu aristotélicien met en garde contre les excès, et rappelle que la tempérance est une vertu. Il met particulièrement en garde contre les excès de l'application de certaines vertus. Ainsi certains peuvent croire que se priver de nourriture et de vêtements chauds est faire acte de vertu; cela peut l'être lorsque l'on a quelque chose à expier, mais si l'on en fait une doctrine de vie, c'est un péché et d'abord un péché d'orgueil. Comprenez-vous?

Je crois en l'Action Divine;

Mmm. Les sacrements font bien partie de l'Action divine, mais vous l'interprétez comme quelque chose de plus symbolique qu'elle ne l'est. Cette Action divine est bien directe et efficace, puisque les sacrements sont efficaces. Ainsi le baptême introduit à la Grâce, la Confession lave le péché, le mariage sanctifie l'union des chairs et la procréation, etc.
L'Action divine s'exprime aussi par les miracles, et, vous avez raison, par la foi, car elle est l'expression de la Grâce, qui est d'ouvrage divin.


En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;

Ce que vous dites est en partie exact. Cependant, comme je vous le disais tantôt, il y a plus que l'oeuvre des Prophètes dans l'Eglise. Il y a l'entièreté du dogme, qui ne peut être compris que dans son entier. Ainsi ne peut on en retrancher une partie ou en examiner une indépendamment du reste sans dénaturer la Parole divine, et donc la nier. C'est pour cela que l'Eglise est une et indivisible, parce que Dieu et Sa Parole, dont elle a la garde terrestre, sont un et indivisible l'un comme l'autre. D'où qu'il ne puisse y avoir qu'une seule Eglise, celle que vous précisez, et nulle autre; c'est la Sainte Eglise apostolique et romaine.

En la communion des Saints;

Parfaitement dit.

En la rémission des péchés.

Notez que le baptême aussi lave des péchés. Chanceux celui qui meurt juste après donc... Bon c'est un peu noir comme réflexion, j'avoue.

En la Vie Eternelle.

Votre explication est ici fort juste, mais je pense que face à des fidèles ou des croyants, une simple explication de l'immortalité de l'âme et une mise en perspective de cette existence éternelle avec l'existence éphémère du corps et de la vie terrestre, serait suffisant.

Tousse tousse.

Tout ce que vous avez dit, en dehors de mes remarques, était tout à fait juste et très bien. Vous avez bien expliqué et fort simplement ce qu'était le Credo: en somme, le concentré de notre foi. Sans doute, cependant, ne devriez-vous point dire que vous vous sentez obligé d'en parler, cela fait un peu étrange, comme si c'était une contrainte annexe. Vous pouvez aussi dire que c'est la profession parfaite de la foi aristotélicienne, je trouve que cette expression fait chic et... et... cléricale. Ah, et parce que ça fait toujours bien et que les gens comprennent cela fort bien, précisez que Credo veut dire, en latin, "Je crois".

Alboin lui sourit.

Avez-vous bien compris tout ce que je vous ai dit? Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les faire. Je sens qu'avec vous, elles seront toujours pertinentes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alchemicus
Professeur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: [Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien    Jeu 12 Mai - 18:19

Il écoute son professeur très attentivement et puis en souriant il lui répond:

Je suis très heureux de vous avoir comme mon professeur et je suis vraiment obligé pour tous vos explications et remarques. Sincèrement dit, j'avoue que la tâche n'était point facile et il exigeait grand effort pour moi d'élaborer les réponses. Étant donné que je suis quand même un débutant en théologie, il y a encore plein d'espace pour élargir et perfectionner mes connaissances dans ce domaine. Et j'espère que vous pourriez me recommander comment approfondir mes savoirs. Vous avez tout à fait raison que la matière est complexe, mais je pense que j'ai compris ce que vous m'avez expliqué. Cependant, je vais plus tard revenir encore une fois à cette leçon pour intégrer vos remarques de la meilleure façon. Pour cette raison je n'ai pas de questions pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alboin
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
avatar

Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 02/02/2015

MessageSujet: Re: [Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien    Jeu 12 Mai - 18:53

Eh bien, vous trouverez dans ce séminaire même et dans celui que nous ferons à Clermont, bien de la matière à exercer votre entendement théologique. En tous les cas je suis moi-même fort content de vous avoir pour élève, car il est aisé de vous instruire. Vous avez les bonnes dispositions pour faire un bon théologien, et je crois que vous saurez prouver aussi dans les futurs exercices pratiques de ce séminaire, qui ressemblent à cette leçon, que vous ferez un bon guide pour vos paroissiens en tant que prêtre, curé, et un jour évêque.

Il fit une pause, un peu songeur.

D'ailleurs... Vous savez que je suis évêque d'Autun. Et il se trouve que je manque cruellement de clerc compétents et actifs dans mon diocèse. Je me doute que vous avez déjà des responsabilités dans le diocèse de Malines, mais s'il vous était agréable de songer à travailler sous ma direction, je m'estimerais heureux d'avoir un curé tel que vous. A dire vrai, j'aurais même alors l'espérance que vous consentiez à devenir vicaire diocésain, le temps de pouvoir postuler à un diocèse vacant.

Il laissa là l'ouverture, attendant de tâter le terrain avant d'en dire davantage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alchemicus
Professeur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: [Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien    Ven 13 Mai - 23:14

Je suis heureux d'apprendre de votre satisfaction de moi en tant que votre élève, ainsi que de votre estimation de mon avenir. J'apprécie beaucoup votre soutien et votre foi en mes capacités. Pour cette raison je tendrai de les justifier.

Il était cependant positivement surpris par la proposition inattendue de son cher professeur.

Pour le moment je n'ai aucune responsabilité ecclésiastique dans le diocèse de Malines. Votre proposition me semble très intéressante et je serais obligé si vous pourriez me dire davantage sur ce sujet. Ainsi je pourrai encore mieux comprendre ce que vous envisagez pour moi dans le cas où j'accepte votre offre.

Il était bien intéressé et désirait savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alboin
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
avatar

Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 02/02/2015

MessageSujet: Re: [Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien    Ven 13 Mai - 23:32

Eh bien, si vous le vouliez bien, j'aimerais que vous veniez me rejoindre dans le diocèse d'Autun, en Bourgogne où je manque de tout au niveau du clergé. Vous y serviriez comme mon vicaire diocésain, une fois ordonné, c'est-à-dire que vous dirigeriez, sous ma direction, le diocèse avec moi. Vous auriez la juridiction sur tout le diocèse d'Autun, sous ma responsabilité, et géreriez donc de concert avec moi le clergé que je cherche à y établir ou y conserver.

Dans le même temps, dès que vous serez théologien, je vous manderais de prendre en charge une cure. Probablement celle de Sémur, la ville de Saint Bynarr, qui abrite aussi les reliques de l'apôtre Nikolos. Cela fait plusieurs années que la paroisse n'a point eu de prêtre. Vous seriez aussi élevé au chapitre in gratebus, à la charge de responsable de la doctrine, qui en mon diocèse est lié à celle de vicaire diocésain.

Et, au bout de trois mois, vous pourrez sereinement et fort de votre expérience de terrain, postuler à un diocèse vacant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alchemicus
Professeur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: [Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien    Sam 14 Mai - 11:17

Merci beaucoup de m'avoir présenté votre offre en plus de détails et j'avoue qu'elle est attirante. J'apprécie votre volonté de m'ordonner, mais je dois vous dire que je suis déjà en train d'être ordonné par Son Éminence Hull de Northshire. Cependant, j'aimerais bien savoir si je devrais déménager complètement à Sémur, en abandonnant les champs et l'échoppe à Ghent, dans le cas où j'accepte la cure que vous me proposez?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alboin
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
avatar

Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 02/02/2015

MessageSujet: Re: [Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien    Sam 14 Mai - 13:19

Oh! Hull, je le connais oui, nous travaillons ensemble à la Primatie de France et nous avons de bons amis en commun. C'est bien.

Quant au déménagement, en effet, il faudrait abandonner votre échoppe, ce qui je sais est un sacrifice financier toujours lourd. Les champs, eux aussi, devront être laissés derrière, mais on peut les vendre. Si vous y arrivez, cela serait parfait.

Je ne sais ce qui serait le plus adéquat. Si vous êtes sur le point de devenir théologien, peut-être devriez vous le devenir avant de prendre la route... D'un autre côté, je puis vous prêter de l'argent à hauteur d'un millier d'écus pour combler les éventuels nécessités de justification de fortune. Vous me les rembourseriez aisément, attendu qu'on ne paie que 1000 écus pour ces frais administratifs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alchemicus
Professeur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: [Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien    Sam 14 Mai - 14:39

J'estime votre soutien et votre promptitude de me prêter l'argent, ce qui est une offre bien amicale de votre part. Je compte de devenir le théologien dans deux jours au plus tard car j'ai presque réussi d'amasser la somme exigé pour les frais administratifs. Pourtant, le déménagement ne se présente pas comme l'unique problème, vu que je suis également réélu récemment au poste de Commissaire au commerce de Flandre. Un départ à ce moment où nous y avons une crise économique ne serait pas bien reçu, spécialement à cause de l'estime qu'on a montré de mes efforts au cours des mois derniers, qui ont été marqués par la guerre contre les brigands étrangers. Malheureusement, Ghent est une petite ville où il est difficile de trouver les acheteurs potentiels pour les champs.

Et de plus, j'ai aussi reçu une offre similaire à votre de la part de Monseigneur Marc de Püyslaurent, notre ami commun, qui a postulé pour le poste d'archevêque de Malines. Vous êtes tous les deux, Marc et vous, très proche de mon cœur et il est un peu ingrat de devoir faire choix entre vos offres.

Pour tous ces raisons, je vous serait fort reconnaissant si vous seriez d'accord qu'on attende jusqu'à ce que je sois ordonné pour voir le développement des circonstances avant que je prise une décision définitive. En attendant les dites nouvelles, nous pouvons continuer avec notre séminaire si vous consentez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alboin
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
avatar

Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 02/02/2015

MessageSujet: Re: [Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien    Dim 15 Mai - 17:32

Je comprends, naturellement.

Reste songeur un instant.

Mais si vous êtes sur le point d'être théologien, je vous suggérerais même de songer à postuler dès maintenant pour la charge de vicaire diocésain in gratebus [hrp: évêque IG, mais vicaire RP] d'un diocèse vacant. Vous vous y feriez la main pendant trois mois avant d'en prendre la direction comme évêque.

C'est une disposition nouvelle de l'AEF qui le permet, c'est pour cela que cette charge, comme celle d'intendant commandataire, ne sont pas détaillés dans nos leçons sur la hiérarchie ecclésiastique. Cema vous donnerais, par ailleurs, accès à l'AEF, et je crois que Mgr de Puyslaurent en serait fort content. J'aurais d'ailleurs des suggestiosn sur les diocèses auxquels vous pourriez postuler.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alchemicus
Professeur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: [Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien    Dim 15 Mai - 19:47

En fait, c'est demain que je paye les frais administratifs pour devenir théologien. Votre suggestion est intéressante, mais est-ce que cela me permettrait d'être en même temps le curé dans cet diocèse hypothétique? À mon avis, il me faudrait passer un période en charge d'une cure, car je ne voudrais pas qu'on me reproche plus tard que j'ai utilisé les raccourcis pour devenir l'évêque. Cependant, je suis ouvert à toute proposition bienveillante de votre part et veuillez me dire davantage sur ce sujet, s'il vous plait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alboin
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
avatar

Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 02/02/2015

MessageSujet: Re: [Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien    Dim 15 Mai - 20:53

Si j'ai bien compris ce en quoi consistait cette nouvelle subtilité administrative, vous pourrez effectivement être curé, et disposerez des prérogatives in gratebus d'un évêque. Mais en tant que vicaire diocésain. Vous pourrez ainsi nommer les curés, les sacristains, et le reste du clergé ordinaire du diocèse dont vous aurez la charge. Cette administration diocésaine s'exercerait sous la direction de l'archevêque métropolitain du diocèse en question. Si par exemple Autun était vacant, vous pourriez en devenir le vicaire in gratebus, sous la juridiction de l'archevêque de Lyon.

Ce n'est pas tant un raccourci que l'usage d'une possibilité qui vous ai laissée par les nouveaux statuts de l'AEF. Depuis quelques mandats, le chantier prioritaire de la primatie est de ne laisser aucune cathèdre vacante à chaque fois que cela est possible. Il est donc avantageux pour elle que vous deveniez vicaire in gratebus, plutôt qu'un intendant commendataire administre un diocèse en étant point en capacité d'en prendre la direction apostolique par la suite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alchemicus
Professeur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: [Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien    Dim 15 Mai - 22:45

J'ai compris tous ce que vous m'avez expliqué et maintenant j'aimerais bien savoir également quels diocèses me proposez vous, vu que vous avez déjà des idées?

Néanmoins, même si je me décide d'entreprendre un tel pas, personne ne garantit le succès d'une telle candidature, étant donné qu'il y aurait sûrement une vote à l'AEF. Je suppose que je pourrais compter sur votre soutien en tant que l'inspirateur de ce projet, et peut-être sur le soutien de Son Éminence Hull, mais je doute que ce sera suffisant. Malheureusement, je crains que ne connais personne d'autre au sein de l'AEF.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alboin
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
avatar

Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 02/02/2015

MessageSujet: Re: [Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien    Lun 16 Mai - 0:20

Rassurez-vous, cela ne marche pas, ou en général pas tant que ça, au copinage. Je pense que votre candidature aurait des chances, et même de bonnes chances. Et pour ce qui est des diocèses à pourvoir, je serais enchanté que vous en preniez un voisin du miens, et qui nous permette d'oeuvrer ensemble en Bourgogne. Nevers, ainsi, ou même Langres.

Mais, si vous sentez qu'il vous faut d'abord faire vos preuves à des degrés inférieurs, vous le pouvez parfaitement. D'ailleurs, cela m'arrangerais bien, au cas où venir dans mon diocèse remportait votre adhésion.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alchemicus
Professeur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: [Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien    Lun 16 Mai - 14:29

Je note que vous êtes passionnés de me bien lancer, et vite, vers la sérieuse carrière en notre Sainte Église et cela, ainsi que votre optimisme pour mon succès, me plait beaucoup et je l'apprécie sincèrement. Et puis il ajoute en souriant - Cher Alboin, il me semble que vous vous êtes jurés de me voir réussir et c'est difficile de vous dire non, car vous avez toujours une nouvelle idée à proposer. Loin de ça que je ne suis pas ravi d'avoir le soutien et l'encouragement aussi forts de votre part. D'ailleurs, je crois que nous avons ici un complot et que nous ne passerons jamais à leçon suivante sauf si je consentis à votre proposition. Donc, j'accepte votre suggestion et je vais envoyer ma candidature pour le poste de vicaire in gratibus dès que je sois ordonné. Louis ne pouvait plus se retenir et commence à rire - Cher ami, vous êtes insupportable, mais certainement d'une manière sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alboin
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
Évêque d'Autun - Vicaire général de Lyon
avatar

Nombre de messages : 264
Date d'inscription : 02/02/2015

MessageSujet: Re: [Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien    Lun 16 Mai - 20:14

Il écouta son élève, pour qui il s'était prit d'une affection particulière, en hochant doucement la tête. A ces derniers mots cependant, il ne put retenir un franc éclat de rire.

Hahahaha ! Si seulement tout le monde pouvait voir les choses ainsi.

Après quelques instants, il reprit.

Mais vous avez raison, il nous faut poursuivre, si nous voulons bien vous préparer à vos missions apostoliques. Mais donc, avez-vous idée des diocèses auxquels vous postulerez?

Question éminemment importante pour Alboin, qui espérait bien garder Louis près de lui. En même temps, il disposa sur le pupitre la leçon suivante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alchemicus
Professeur
avatar

Nombre de messages : 118
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: [Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien    Lun 16 Mai - 20:55

Il se sentait très agréable en compagnie de son cher professeur et s'il y avait ceux qui disaient que les évêques sont toujours trop sérieux, alors ce n'était surtout pas le cas de bon Alboin.

Franchement dit, je pensais à postuler pour plusieurs diocèses et je vais écrire quelques lettres aux archevêques de Lyon, Reims, Bourges, Tours et Sens pour me renseigner un peu sur l'état général des diocèses vacants. *

* hrp: J'ai déjà envoyé les dits lettres cet après-midi et jusqu'à ce moment j'ai reçu quelques réponses - celles de notre bon Pie de Valence et d'Arnaut d'Azayes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Alchemicus] Licence : IV.1. Le credo aristotélicien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Livre Préliminaire - 0.2 Le calendrier Aristotélicien
» Calendrier Aristotélicien
» [RP] Le Dogme Aristotélicien
» Livre Préliminaire - 0.1 Le dogme Aristotélicien
» Recueil de prières aristotéliciennes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province Ecclésiastique de Lyon :: PALAIS ARCHIEPISCOPAL - Annexes congrégationnelles :: PALAIS ARCHIEPISCOPAL - Séminaire Archidiocésain Saint Bynarr de Lyon :: Grandes Archives du Séminaire :: Archives 1464-
Sauter vers: