Forum annexe officieux du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesRomeConnexion

Partagez | 
 

 [Maximusdefrance] Licence : II.1. Saint Bynarr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aitore

avatar

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 05/04/2016

MessageSujet: [Maximusdefrance] Licence : II.1. Saint Bynarr   Ven 20 Mai - 18:31

Citation :
Vita de Saint Bynarr


Ce cours va vous apprendre les grandes lignes de la vie et du message du Saint-Patron du duché de Bourgogne et de ce séminaire.


Résumé de sa vie :

Bynarr naquit en 1407 en Bourgogne. Il vint habiter à Sémur en l'année 1453. Issu d'une famille pauvre, il montre dès sa plus tendre enfance de grandes facilités à comprendre le dogme, et une intelligence hors du commun. Ainsi, dès son premier cours de catéchisme, il impressionne le curé de la ville, qui lui promettra une grande carrière religieuse. Bynarr continue ses études au séminaire, où il surprendra, à son tour, l'évêque de Bourgogne, qui le remarquera.

Plus tard, Bynarr devint un de douze cardinaux de la Curie Romaine. On lui attribua l'archidiocèse métropolitain de Lyon, celui d'Autun, qu'on lui avait confié auparavant, convenait peu à son statut.
Il s'inverstit grandement dans la congrégations des Affaires du Siècle (Nonciature), ainsi que dans la congrégation pour la Diffusion de la Foi, dont il deviendra le cardinal chancelier.

Quelques temps plus tard, alors qu'il est agonisant, un jeune fidèle atteint de la vérole vint le voir. Bynarr lui offrit un lys, et lui jura de le sauver par ses prières. Il pria donc toute la nuit, jusqu'à minuit, où le Très-Haut le rappella. Le lendemain, on le découvrit, mort, un sourire de satisfaction aux lèvres, tandis que le jeune malade se réveillait, guéri, de nombreux lys avaient poussés non loin.

Ses valeurs et ses vertus :

Comme chaque Saint, Bynarr possède son propre lot de valeurs :


  • Citation :
    Plus tard, conscient de la nécessité de rencontrer les fidèles, il s’investit dans la Congrégation pour la Diffusion de la Foy : Bynarr fut également un grand évangélisateur. [...] En tant que Cardinal-Chancelier de la Congrégation pour la Diffusion de la Foy, il consacra beaucoup de temps à se rapprocher des fidèles.
    Bynarr tenta, durant toute sa vie, d'être le plus près possible du peuple. Fait que tous les Grands des Royaumes devraient imiter. En effet, Dieu nous a tous créés égaux, certains d'entre nous ont pour rôle de guider les fidèles, mais point de les diriger.  Par ses actions, il faisait preuve d'humilité.
    Il fonda d'ailleurs le premier séminaire archidiocésain : celui de Lyon !
  • Citation :
    Il avait le don d'apaiser les foules, les tractations et les négociations. [...] On retient de son passage à la Nonciature son grand talent de diplomate, qui lui sert pour régler pacifiquement et dans la plus grande foi aristotélicienne de nombreuses crises de son époque.
    En effet, il avait aussi le talent de diplomate, il résolut d'ailleurs de nombreux conflits, toujours avec la Foi Aristotélicienne.
  • Citation :
    Quelques heures avant sa mort, alors qu’il agonisait, il reçut d’abord les derniers sacrements puis la visite d’un jeune fidèle atteint de la vérole. [...] Il le prit donc dans ses bras. En même temps, il cueillit un lys qui poussait dans un bac de bois, sur le rebord de la fenêtre.
    Bynarr
    dit alors au malade : « Demain, je ne serai plus de ce monde, j’ai déjà
    servi le Très-Haut comme je l’ai pu et maintenant, il m’appelle à le
    rejoindre ; mais toi, tu as encore tout à apprendre, tout à faire.
    Cette nuit, je vais prier pour que le Très-Haut te guérisse et, quand
    j’arriverai sur le Soleil, tu guériras. [...]»
    On retrouve ici la vertu du don de soi, dont Bynarr fait preuve, en donnant ses dernières heures à un enfant, afin de le guérir.


Conclusion :

On retient de Bynarr sa vertu et ses nombreuses valeurs, mais on oublie souvent son travail pour l'Eglise, dont il fut l'un des bâtisseurs.
Il fit aussi beaucoup pour le duché de bourgogne.

Elements associés :

- Duché de Bourgogne
- Modestie et Harmonie
- Humilité, foi discrète et apaisante

Paroles célèbres :
"En avançant lentement, on avance quand même"
"L'excommunication est une arme sacrée"
"Une vie de plus est revenue à son commencement"


Questions :

  1. Pourquoi Bynarr a-t-il accédé à la Sainteté ?
  2. Quelles étaient ses grandes qualités et vertus ?
  3. De quoi la vie de Bynarr est-elle l'illustration ?
  4. En quoi est-il important pour nous, au séminaire archidiocèsain de Lyon ?
  5. Qu'avez vous retenu de lui ?
  6. Pouvez vous expliquer la troisième parole de Bynarr en sachant que nous sommes tous issus de Dieu ?

Mis en forme par sœur Wilgeforte de Torretta-Granitola


Dernière édition par Aitore le Mer 25 Mai - 4:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maximusdefrance

avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 13/05/2016

MessageSujet: Re: [Maximusdefrance] Licence : II.1. Saint Bynarr   Dim 22 Mai - 16:45

1) il accède à la sainteté car c'est un personne exemplaire de l'église Aristotélicienne, il ira jusque donnée sa dernière heures avant de mourir pour sauver un jeune homme en prient. Il est aussi l'un des batiseur de l'église de Bourgogne. Il fut aussi fort l'or de ces Etudes.

2) Il consacra beaucoup de temps à ces fidèles, Il fondât le séminaire de Lyon.
Il avait aussi pour dont d'apaiser les foules, les tractations et les négociations.
Il était aussi bon diplomate, mais quoi qu'il faisais était toujours dans le foy de Dieu.

3) Elle est l'illustration d'un homme accomplit, dans la foie et surtout d'un homme
qui à toujours vécu dans la foie comme Aristote et Christos.

4) Car il en est le fondateur.

5) J'ai retenu de lui un homme sérieux et droit, qui fait toujours tous dans la foie de Dieu.
Il est issu d'une famille pauvre, ce qui ne prouve en rien il deviendra ensuite une grande personne jusque devenir cardinal. Il fonda aussi le séminaire de Lyon, et sera aussi présent dans le duché de Bourgogne. Le plus important que j'ai retenu, est que malgré sa grandeur, il reste toujours proche de ces fidèles.

6) Elle peux vouloir dire plusieurs choses :

Soit une naissance, mais je pense plutôt que une foie mort, Saint Binard est arrivé au Paradis dans le commencement d'une nouvelle vie.
Ou alors le décès d'une personne donnera vie à une nouvelle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aitore

avatar

Nombre de messages : 89
Date d'inscription : 05/04/2016

MessageSujet: Re: [Maximusdefrance] Licence : II.1. Saint Bynarr   Mer 25 Mai - 4:36

Écoutant les réponses, le prélat hocha la tête en signe d'assentiment et se permit de corriger la dernière question qu'il jugeait un peu imprécise.

Dans la troisième parole de Saint Bynarr, ce dernier explique en réalité que chaque personne vertueuse, comme lui l'a été tout au long de sa vie, se retrouvera aux côtés de Dieu au Paradis solaire. Ceci grâce à ses actes lors de sa vie, il est conscient de ce qui l'attend après la mort mais le jeune malade n'a eut encore le temps de pouvoir faire ses preuves. En le sauvant, il lui permet de se consacrer à une vie vertueuse et s'éloigner de l'enfer lunaire où il pourrait se retrouver plongé, d'autant plus sans s'être repenti.

Marquant une légère pause, il ponctua enfin.

Si vous n'avez pas de question nous pouvons passer à la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Maximusdefrance] Licence : II.1. Saint Bynarr   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Maximusdefrance] Licence : II.1. Saint Bynarr
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Saint Bynarr (PJ) patron du duché de Bourgogne
» [CXL] Saint Gapour: Ville en danger?
» [Régio] Saint Lô : 28 Mars
» Saint Nicolas !
» Baronnie de Saint Vallier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province Ecclésiastique de Lyon :: PALAIS ARCHIEPISCOPAL - Annexes congrégationnelles :: PALAIS ARCHIEPISCOPAL - Séminaire Archidiocésain Saint Bynarr de Lyon :: Grandes Archives du Séminaire :: Archives 1465-
Sauter vers: