Forum annexe officieux du jeu Les Royaumes Renaissants
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesRomeConnexion

Partagez | 
 

 [Marthain] - Licence V.1: la messe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pieii
Cardinal-archevêque de Lyon
Cardinal-archevêque de Lyon
avatar

Nombre de messages : 413
Date d'inscription : 04/03/2014

MessageSujet: [Marthain] - Licence V.1: la messe   Dim 5 Fév - 18:37

La messe

Ce cours va vous apprendre à célébrer la messe. La messe n’est pas un sacrement à proprement parler, car en général vous officiez seul(e). Il est cependant très important de saisir le concept de la messe, car nous nous en resservirons tout au long du cursus sur la liturgie.


I) La forme :

Ecrire des messes trop longues ne sert à rien. C’est joli, ça fait plaisir à soi même, mais personne ne les lit! Il faut faire des messes courtes et accessibles. Ce n ‘est pas une raison pour ne pas citer le livre des vertus pour autant! Un extrait court, bien commenté et faisant écho à la situation du moment est le bienvenu.

II) Déroulement de la messe :

1°) Accueil des fidèles.

2°) Prière de demande du pardon :
Exemple a écrit:
Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.

3°) Invitation à la confession au confessionnal

4°) Profession de la Foy en récitant le credo.
Exemple


5°) Lecture du livre des vertus
Il s'agit ici de lire un passage du livre des Vertus. Le passage choisi doit être en rapport avec le sermon. Il est donc nécessaire d'avoir lu au moins une fois le livre des Vertus afin de pouvoir retrouver un passage qui pourrait accompagner le Sermon.

6°) Sermon
Le sermon ou homélie est un discours prononcé par le prêtre lors de la messe. Il a lieu juste après la lecture du livre des Vertus. L'homélie a pour objectif d'expliquer et de commenter le texte lu, mais également d'établir d'éventuels rapprochements avec l'actualité du village ou duché.

7°) Communion
Exemple a écrit:
Amies, Amis, communions ensemble :
Code:
[img]http://www.image-dream.com/membre/up/anonym/5e63e912a859d03c2731d14ac4b1a2b0.gif[/img]

8°) l’Envoi :
Information diverses sur la vie de la paroisse ou courte intention de prière.

ATTENTION : Il s’agit ici d’un exemple. Le prêtre peut, bien entendu, utiliser d’autres formulations et d’autres illustrations.


III) Travail à faire :

Vous ferez une messe en suivant le déroulement ci dessus tout en veillant à ce qu’elle ne soit pas trop longue et qu’elle donne envie d’être écoutée.
Le texte lu doit être extrait d'un texte non étudié en cours.

De nombreux exemples de cérémonies sont disponibles à la Biblihomélie, n’hésitez pas à vous en inspirer : http://biblihomelie.bb-fr.com/forum.htm

Mis en forme par sœur Wilgeforte de Torretta-Granitola


Dernière édition par Pieii le Dim 25 Juin - 22:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marthain

avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 24/05/2016

MessageSujet: Re: [Marthain] - Licence V.1: la messe   Dim 5 Fév - 21:44

Marthain devait officier sa première messe. Bien qu'il ne soit pas encore prêtre. C'était en effet un rite de passage, pour montrer qu'il était prêt à officier pour le Très Haut. A l'heure de la messe, il fit ouvrir les portes de son église et sonner les cloches pour appeler les fidèles. Les cloches sonnèrent pendant un long moment pour que tous, même les plus éloignés de la paroisse, puissent venir. Lorsque son église se remplit, il saluait les nouveaux arrivants avec un grand sourire. Une fois que le calme se fit, il pu prendre la parole depuis l'autel en s'adressant à tous.

- Mes chers enfants ! Soyez les bienvenus en notre chère église ! Sous la Bienveillance du Très-Haut, nous allons pouvoir, ensemble, dire la prière du pardon.

Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.


A la fin de la première phrase, Marthain fit une pause. Non pas uniquement pour prendre sa respiration, mais également pour laisser le temps à ses ouailles de répéter la prière après lui. Lorsqu'ils eurent terminé, il dit :

- Mes chers amis, j'invite tous ceux qui le voudront à venir en mon confessionnal à la fin de cet office. Que chacun ouvre son coeur au Très-Haut afin qu'Il lui pardonne ses pêchés.

Récitons ensemble le Credo :

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Église Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Éternelle.

AMEN


Comme une seule voix, les fidèles récitèrent le credo en même temps que lui. Marthain ouvrit ensuite son Livre des Vertus, à la page dans laquelle se trouvait l'extrait qu'il avait choisit pour la messe du jour. Il avait volontairement choisis un extrait court, car il voulait faire un sermon plus important.

- Cet extrait provient de "La décision", le Chapitre VIII du Livre de la Création :

Dieu tourna ensuite Sa voix en direction d’Oane et lui dit : "J’ai fait de ton espèce Mes enfants. Je fais maintenant de vos esprits des âmes.
Elles se différencient des esprits des autres espèces en ce qu’elles resteront dorénavant les seules à être de nature supérieure, à tendre vers Ma divine perfection. Ainsi, je divise le temps en sept parties, appelées "jours", afin qu’à chaque septième jour, toi et les tiens vous vous réunissiez pour honorer votre père : Moi."


J'aimerai revenir sur l'importance de ce septième. Vous tous qui êtes ici, savez que le Très-Haut souhaite qu'on se réunisse le dimanche afin de l'honorer. Mais dans les temps que nous vivions, ou certains se détournent de la très sacrée religion Aristotélicienne, il est important de rappeler pourquoi nous le faisons.

N'oublions pas que le Très-Haut à fait de nous l'espèce supérieure sur la terre, mais pas uniquement pour manger les animaux.
Non, Il avait décidé que nous aurions des âmes dans le but de tendre vers Sa divine perfection. Chaque jour, chacun doit se comporter en bon aristotélicien comme Il nous l'a ordonné. Nous devons tenter de lui ressembler en respectant les valeurs de sa religion. N'oublions pas ce qui attend ceux qui pêchent sans se repentir et obtenir le pardon.
Nul ne souhaite aller sur la Lune après sa mort. Chacun aspire au repos. Cela est possible si un homme est bon.

Mais il ne faut pas oublier que c'est grâce au Très-Haut que nous pouvons aspirer au Paradis. Grâce à lui que nous sommes supérieurs. C'est pour cela que nous devons l'honorer le septième jour. Il ne sert pas à s'abandonner dans la luxure et l'acédie, non. Le septième jour Lui est dédié.

Je souhaite donc, qu'après cet office, chacun et chacune d'entre vous alliez trouver une personne qui n'a pas assisté à cette messe, car il s'est détourné du commandement du Très-Haut. Je veux que vous lui répétiez Ses paroles et réussissiez à le convaincre de venir dans sept jours, parmi nous.
Car nous sommes frères et nous sommes soeurs et que c'est ensemble que nous devons honorer le Très-Haut.


Marthain avait longuement répété son sermon, espérant qu'il serait à la hauteur et suffisamment convaincant. Seul l'avenir pourrait le lui dire.


- Amies, amis, procédons maintenant à la communion.

Il avait avec lui le pain et le vin et en fit la religieuse distribution auprès des fidèles. Une fois la communion terminée et tout le monde assit de nouveau, Marthain termina son office :

- C'est un grand honneur d'avoir partagé cet office avec vous, mes enfants. Je vous rappelle que nos braves maréchaux sont toujours à la recherche de volontaires pour la défense de nos familles. Je vous souhaite une agréable semaine et espère vous revoir plus nombreux encore la prochaine fois.

Marthain leur sourit pour les saluer et alla vers le confessionnal pour savoir si certains souhaitaient s'entretenir avec lui pour obtenir le pardon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pieii
Cardinal-archevêque de Lyon
Cardinal-archevêque de Lyon
avatar

Nombre de messages : 413
Date d'inscription : 04/03/2014

MessageSujet: Re: [Marthain] - Licence V.1: la messe   Mer 8 Fév - 20:27

L'archevêque lut avec attention la messe proposée

C'est un bon choix de texte, son explication est claire et parle bien aux fidèles et l'idée de les impliquer dans la propagation de la foi une bonne trouvaille.


Un instant de pause puis l'archevêque annonce solennellement

Je valide votre licence en ces lieux. Dès que j'ai un moment, je vous rédige l'attestation officielle et j'inscrirai votre nom dans nos registres de licenciés en théologie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Marthain] - Licence V.1: la messe   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Marthain] - Licence V.1: la messe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messe d'adieu à notre frère Anatol
» Messe d'adieu à notre soeur Audra.
» [RP]Messe du mardi soir - par Enosh de Noirlac..
» Messe de Consécration
» Une messe pour le repos d'une âme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Province Ecclésiastique de Lyon :: PALAIS ARCHIEPISCOPAL - Annexes congrégationnelles :: PALAIS ARCHIEPISCOPAL - Séminaire Archidiocésain Saint Bynarr de Lyon :: Grandes Archives du Séminaire :: Archives 1465-
Sauter vers: